parution 29 novembre 2019  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Mots clés Sport - Baston

Olympique Lyonnais T1

Qui a volé OL-Bot ?

Le robot-mascotte de l’OL a disparu ! Une journaliste parisienne débarque pour enquêter, des vestiaires jusqu’au centre-ville de Lyon, au côté d’un supporter du club. Contrat rempli : faire découvrir l’OL à travers une enquête… certes un peu bidon.


 Olympique Lyonnais T1 : Qui a volé OL-Bot ? (0), bd chez Dupuis de Maingoval, Dutreuil, Lerolle
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2019

L'histoire :

La demi-finale de la coupe de France de football oppose sur le terrain l’Olympique Lyonnais à Bordeaux. De manière protocolaire, le coup d’envoi est donné par la nouvelle acquisition du club : un robot appelé OL-Bot, qui est piloté à distance par un enfant hospitalisé en chambre stérile, à l’aide de gants bioniques. Le match est lancé, l’Olympique Lyonnais marque en premier et conservera cet avantage jusqu’à la fin de la rencontre. Mais à la mi-temps, l’enfant hospitalisé a la fâcheuse surprise d’être déconnecté… Et au Groupama Stadium, la consternation est pire : OL-Bot a disparu ! Aurait-il été volé ? A Paris, le rédac’chef d’un grand magazine féminin envoie une journaliste qui n’y connait rien au foot, afin de couvrir le sujet. Durant le trajet en TGV, Camille essaie au moins d’apprendre le nom des joueurs de l’équipe qui évoluent en Ligue 1. A l’arrivée, elle s’engouffre dans le tramway qui part justement pour le stade, où doit se tenir une rencontre de Ligue 1. Elle s’assoie à côté d’un papy supporter… mais avec son joli chemisier, elle fait un peu tâche au milieu d’une rame composée à 99% de supporters. Le papy a tôt fait d’envoyer paître cette parigote qui n’y connait rien. Le petit-fils du papy, lui-même membre du centre de formation de l’OL et quelque peu séduit par la journaliste, tente de rattraper le coup…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les éditions Dupuis débutent une nouvelle collection « Sport », en partenariat avec différents grands clubs de football européens, afin de rallier la bande dessinée à l’engouement du sport mondial n°1. Quatre clubs sont concernés par cette (première ?) salve : les anglais d’Arsenal, les belges du Standard de Liège, les espagnols du Barça et… les français (ouf !) de l’Olympique Lyonnais. Après tout, l’OM a sa série depuis plusieurs années (Droit au but, chez Hugo&Cie) et le PSG a lui aussi lancé la production bédessinée de tout un tas d’ouvrages marketing. La grande difficulté de l’exercice est de réussir à surfer sur l’immense popularité des stars du ballon rond, sans faire reposer l’intrigue sur leur héroïsme majeur. En effet, le temps de la réalisation de BD est autrement plus long que celui des transferts et des mercatos… et de fait, quand la BD parait, les footballeurs ont souvent signé dans une autre équipe rivale ! Ça ne manque pas dans ce premier opus sur l’OL, qui met légèrement en exergue Nabil Fekir… or ce dernier joue depuis la rentrée 2019 pour le Betis Séville (dommage). De fait, François Maingoval livre un scénario forcément convenu et mielleux, mais tout de même complexe dans sa composition. Le premier biais pour évoquer un maximum d’aspects et d’info sur l’OL sera une journaliste parisienne qui n’y connait rien au foot. Le deuxième biais pour accrocher les jeunes lecteurs, est l’incursion des nouvelles technologies, par la présence d’un robot (et des tweets du président !). Le troisième biais pour emporter l’engouement des supporters et des lyonnais, vient de moult clins d’œil locaux : des vues et des courses-poursuites dans la ville, la librairie spé BD du coin, un entretien avec Jean-Michel Aulas… Le quatrième biais pour s'inscrire dans la durée est d'animer des héros fictifs, sans lien avec les authentiques acteurs du foot lyonnais. Le cinquième biais pour lier le tout en intrigue, est une enquête sur ledit robot, qui a disparu. Celle-ci apparaîtra clairement un prétexte à l’intérêt discutable, une ligne conductrice balisée par des étapes obligées. Au dessin, Vincent Dutreuil fait sérieusement le job. Ses personnages aux traits semi-réalistes et ses caricatures de personnalités ne sont pas la plus-value première (JM Aulas…ouille !) ; pas plus que les séquences de foot (un dynamisme extrêmement difficile à rendre en découpage séquentiel). En revanche, les décors sont souvent détaillés et documentés. Les lyonnais apprécieront cette pure BD pour supporters de l’OL !

voir la fiche officielle ISBN 9791034735464