parution 02 mars 2012  éditeur Dupuis  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour

Passe moi l'ciel T6

Réservé aux membres !

Saint-Pierre est là, fidèle au poste, pour accueillir les morts au paradis ou pour les envoyer expier leurs pêchés auprès de Satan en enfer. Un univers plaisant à découvrir, constitué de gags en dent de scie...


 Passe moi l'ciel T6 : Réservé aux membres ! (0), bd chez Dupuis de Janry, Stuf
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2012

L'histoire :

Saint-Pierre se lève de bon pied pour accueillir les mortels qui ont passé l'arme à gauche et espèrent se reposer au paradis. Avant de partir travailler, Saint-Pierre prend notamment une douche. Mais lorsqu'il coupe le robinet, il constate que l'eau continue de couler. Il découvre alors que la chasse des toilettes située sur le nuage du dessus se déverse directement sur lui... Plus tard, sur son lieu de travail, il accueille les gens avec le sourire, mais lorsque arrive enfin le tour du dernier client de la journée, ce dernier n'en finit pas d'arriver. Saint-Pierre patiente donc, mais deux heures plus tard, le client n'est toujours pas là ! Dépité, Saint-Pierre est obligé de laisser tomber sa partie de billard avec ses potes. Le soir venu, il ferme la boutique et peste contre cette personne qui n'est jamais venue. Il n'a pas remarqué que le client était bel et bien là, mais écrasé sous une enclume et ne pouvait donc plus bouger. Pendant ce temps, en enfer, Satan a découvert une nouvelle technique de torture : la musique. Il accueille des mélomanes qu'il torture en massacrant leurs chansons préférés ; ou il tourmente ses clients en leur mettant un casque avec la musique à fond. Du côté du paradis des carottes, chaque nouvel arrivé vit le supplice de devoir se séparer de son petit pois. Un quotidien qui déchire à chaque fois le cœur du Saint-Pierre des carottes...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Déjà six ans que Janry (Le petit Spirou) n'avait plus mis ses crayons au service du paradis. On retrouve avec un certain plaisir l'univers amusant des différents paradis imaginés par le scénariste. Composé principalement de gags en une planche, ce sixième tome est agréable à lire et table notamment sur les running-gags mettant en scène le héros bodybuldé Bruce. Néanmoins, la qualité des gags ici réunis est plutôt en dent de scie. Certains sont particulièrement réussis, comme celui où Dieu laisse entrer au paradis une femme qui fit commerce de son corps. D'autres en revanche sont plus décevant ou éculés, comme celui du paradis des poissons rouges où il s'agit toujours du même client qui passe et repasse devant Saint-Pierre (ça n'a pas de mémoire ces poissons-là !). On pourra également reprocher aux gags d'être très semblables aux tomes précédents... Au dessin, Stuf ne s'embarrasse pas de remplissage et va droit au but. Un peu déstabilisant au début, son style se révèle tout de même agréable au sein de cet univers particulier. Sans être une référence des séries gaguesques, cette série demeure sympathique à lire...

voir la fiche officielle ISBN 9782800148519