parution 06 avril 2012  éditeur Dupuis  collection Aire libre
 Public adulte  Thème Chronique sociale

Trilogie avec dames

(intégrale)

D’une quête effrénée de l’amour idéal, à la damnation pour excès de bonheur, en passant par la montée du nazisme vue d’une maison close… Trois récits au centre desquelles virevoltent amour et belles femmes au rythme d’un joli coup de pinceau.


Trilogie avec dames, bd chez Dupuis de Desberg, Will
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2012

L'histoire :

Le jardin des désirs : Dans le manoir endormi des Loverose, un homme s’introduit à pas feutrés dans la chambre de la maîtresse de maison. Elle, pauvre innocente, s’offre avec fougue à celui qu’elle pense être son mari. Pourtant, le lendemain, elle doit se rendre à cette effroyable évidence : elle s’est donnée à un inconnu. Car une voix au téléphone lui apprend la mort de son époux Nigel Loverose, décédé d’une crise cardiaque deux jours auparavant. Neuf mois plus tard, le fruit de cette union pointe le bout du nez. Personne ne sait encore qu’il s’agit là d’un séducteur né qui sera bien difficile à combler.
La 27éme lettre : On surnomme le gamin Fred Capitole, parce qu’il traîne admiratif devant l’entrée des artistes du cabaret qui porte le nom de la célèbre colline romaine. L’Allemagne s’embrunît depuis quelques temps. Le jeune garçon a souvent faim et froid. Et puis un soir, l’artiste qu’il attend le prend sous son aile pour une virée dans un lupanar de la ville. Il entre ainsi bientôt dans la vie des pensionnaires de l’établissement : aimé, choyé, il pense enfin que sa chance a tourné. Plus encore quand il tombe amoureux d’une petite gitane. Mais est-ce la bonne époque pour aimer ?
L’appel de l’enfer : Pourquoi se retrouve t-il devant le diable ? Qu’a-t-il fait de mal pour mériter un tel châtiment ? Aussi demande t-il à faire appel de sa damnation. On l’accuse d’avoir eu des rapports sexuels fréquents avec des animaux ? Certes ! Mais il y a une explication… Tout a commencé quand il a croisé le regard envoûtant de cette jolie femme : un rayon de lumière éclatant. Il l’a aimée immédiatement et n’a pas tardé à lui faire l’amour. Mais au 12éme coup de minuit, sa belle s’est envolée : transformée en une colombe immaculée…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A la fin des années 1980, le copain Stephen Desberg et la collection Aire Libre – qui construit alors son prestigieux moule – offrent l’occasion à Will de sortir des sentiers classiques du 9éme art, empruntés par le dessinateur pendant prés de 40 ans (notamment grâce à Tif et Tondu). Ce seront successivement (en 1989 et 1990) Le jardin des désirs, La 27é lettre puis L’appel de l’enfer (chez un autre éditeur en 1993) qui fourniront matière à faire virevolter ses pinceaux, en couleurs directes, pour des récits plus adultes. Le trait gourmand se rassasie alors de courbes féminines, de paysages impeccablement cadrés pour mettre en scène quête du bonheur amoureux, jeux de séductions, caprices du destin ou douloureux revers de l’Histoire. Regroupés au cœur de cette Trilogie avec Dames, ces 3 albums (parfaitement indépendants les uns des autres) se contentent d’un érotisme décoratif, doucement polisson, qui sert justement le propos mais sans abus ni mauvais goût. Tantôt cruellement réaliste (La 27éme lettre) ou usant de ressorts fantastiques (Le jardin des désirs, L’appel de l’enfer) l’ensemble garde en permanence une certaine légèreté saupoudrée d’humour parfaitement caractéristique du passage de témoin entre une BD « à la Tif et Tondu » et quelque chose de plus accompli. Les scenarii fourmillent d’idées et de bonnes intentions. Peut-être paraîtront-ils cependant aujourd’hui un brin datés. Nous voilà en tous cas tour à tour détenteurs d’une quête de l’idéal féminin qui se joue avec malice de son pauvre héros (Le jardin des désirs). Puis embarqués dans la montée du nazisme avec, pour guide, un gentil gamin et pour décor, un sympathique bordel (La 27é lettre). Enfin joliment surpris par 3 petites nouvelles laissant 3 damnés plaider leur cause auprès du Diable, pour tenter de gagner le Paradis. Une trilogie permettant en tout cas au talent de Will de trouver la plus complète expression.

voir la fiche officielle ISBN 9782800139999