parution 23 février 2018  éditeur Editions de la Gouttière  Public enfant / ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Humour

Enola et les animaux extraordinaires T4

Le yéti qui avait perdu l'appétit

Dans les montagnes du Tibet, Enola tente de comprendre pourquoi le yéti refuse de se nourrir des offrandes déposées par les moines. Une aventure jeunesse empli de bienveillance.


 Enola et les animaux extraordinaires T4 : Le yéti qui avait perdu l'appétit (0), bd chez Editions de la Gouttière de Chamblain, Thibaudier, Camille
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Editions de la Gouttière édition 2018

L'histoire :

Perchée sur un yack, emmitouflée dans une moumoute 5 fois trop grande pour elle, Enola et son chat parlant Maneki traversent le blizzard, à travers les congères de neige des hauts plateaux du Népal. En effet, cette jeune vétérinaire spécialisée dans les animaux fantastiques a été missionnée par des moins tibétains pour élucider un problème de perte d’appétit auprès du yéti qui vit dans les hauteurs et qu’ils vénèrent comme une divinité, en lui faisant des offrandes de nourriture. Or depuis quelques semaines, le yéti boude leurs offrandes mensuelles et les moines ne comprennent pas pourquoi. Enola est accueillie avec beaucoup de déférence au sein du temple. On lui fait une visite de ces lieux magnifiques, on lui offre une toilette à base de friction de neige, puis on lui présente un adolescent prénommé Tao, qui lui servira de guide et de sherpa, car il connait les montagnes comme sa poche. Le lendemain, Enola, Tao et Maneki repartent en expédition en raquettes à travers les épaisses congères. Chemin faisant, ils repèrent et espionnent à distance une autre troupe suspecte, avec des yacks, des traîneaux et une immense cage. Ceux-là sont sûrement venus là pour essayer de capturer le yéti…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans la culture fantastique populaire, il n’y a pas tant d’animaux féeriques (ou chimères) que ça. Après le kraken, la licorne et la gargouille, vient assez logiquement le yéti. Notre petite Enola, héroïne crypto-vétérinaire de cette série jeunesse, se la joue donc Tintin au Tibet en rejoignant une lamaserie haut-perchée dans l’Himalaya. Et c’est à dos de yack et accompagnée d’un jeune sherpa qu’elle va enquêter sur les raisons qui font que le gentil yéti protecteur de la région ne se régale plus des offrandes frugales que les moines lui déposent mensuellement. En bonus frisson, elle va se confronter à deux sortes de périls : des tigres des neiges et des chasseurs de yéti. Tout cela est bien rythmé, inévitablement bienveillant et plein de bons sentiments, car la série se destine aux jeunes lecteurs (6-10 ans, dirions-nous). Au dessin, Lucile Thibaudier décline sans souci le décor aux éléments traditionnels du Tibet : paysages montagneux enneigés et intérieurs de temples asiatiques traditionnels. Mentions spéciales aux montagnes et aux blizzards, qui donnent direct envie d’un bon plaid et d’un chocolat chaud.

voir la fiche officielle ISBN 9791092111682