parution 26 juin 2020  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour, Aventure - Action

Inanna Djoun T1

Au pays des Français

Archéologue babylonienne, Inanna Djoun visite notre bonne vieille France en quête d’artéfacts culturels à rapporter pour ses musées. Une parodie jouissive d’Indiana Jones et de Tintin, qui écorne le folklore français et le tourisme de masse.


 Inanna Djoun  T1 : Au pays des Français (0), bd chez Fluide Glacial de B-gnet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Fluide Glacial édition 2020

L'histoire :

En un temps antico-contemporain, Inanna, une jeune femme archéologue, est occupée à recoller une jarre en terre cuite au musée départemental d’archéologie de Babylone. Soudain, la porte claque et l’adjoint au maire à la culture apparaît violemment, sur un char doré tiré par deux zèbres. Ça le gonfle que son musée soit vide de visiteurs. Les trésors d’Egypte et de Babylone n’intéressent plus personne, les visiteurs sont lassés des dieux qu’ils voient tous les jours. Alors le notable exige d’Inanna qu’elle se rende en France pour en rapporter moult trésors afin d’enrichir son musée. Si elle faillit, elle sera crucifiée. Pire : on lui coupera ses subventions. Aussitôt Inanna prend un avion pour la capitale de la France, Clermont-Ferrand. Elle poursuit ensuite son périple à bord d’un TER omnibus et découvre les étranges coutumes françaises. Comme ce contrôleur SNCF qui fait la manche avec insistance pour obtenir son billet. Acculée, Inanna tranche de sa lame le tampon entre deux wagons et provoque la chute d’une partie du train dans un ravin. Mais le train s’arrête à Charbonneux-les-mines, en raison d’une manifestation de terribles gilets jaunes. Inanna fait donc une pause en ville et change sa tenue folklorique babylonienne contre une vraie tenue d’exploratrice. Elle libère ensuite un ado vendeur de journaux opprimé par un acheteur. Elle se lie ainsi d’amitié avec Demi-Pêche qui lui voue dès lors une reconnaissance sans faille. Puis elle se rend au troquet « La mine » où un ancien mineur alcoolique lui raconte la triste déchéance de son peuple…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet été 2020, on pourra quand même manger du B-Gnet ; et celui-là est bien moins gras et bien plus succulent que celui qu’on nous refile sur les plages. Selon la même méthode parodique que ses Santiago et son Lutin Spirix, qui lui avaient offert un jouissif terrain d’expression humoristique, le revoici avec une parodie d’Indiana Jones, mâtinée de Tintin, mais aussi de centaines de clins d’zieux à d’autres moments cultes du 9ème art. Après tout, Tintin n’était-elle pas l’inspiration première de Spielberg, lorsque le réalisateur américain a créé le personnage archéologue aventurier interprété par Harisson Ford ! Ici donc, une jeune femme archéologue quitte la Babylone à la fois antique et moderne (il y a des chars et des avions) et se lance dans une quête folle et formidable : sillonner le terroir français contemporain, pour en rapporter des artéfacts culturels susceptibles de séduire un nouveau public de visiteurs au sein des musées babyloniens. Sous ce prétexte, B-Gnet nous amuse énormément, alternant parodies, jeux de mots et répliques célèbres détournées. Non seulement il écorne jouissivement la culture prémâchée et le tourisme de masse, mais il fait aussi une satire de moult replis franchouillards picaresques. La SNCF, les gilets jaunes, les cueilleurs de champignons, les mineurs de fond, les chasseurs, les flics du bord de la route, les garagistes, la vie monacale, l’aligot savoyard, la bête du Gévaudan, les visites de groupes… Bien des aspect folklos sont abordés au cours de 8 chapitres, chacun étant illustré par un détournement de titres et de couvertures de Tintin (sachant que les titres ne correspondent pas aux couvertures, mais que tout fait sens tout de même !). Bref, B-Gnet prouve une nouvelle fois qu’il est l’alchimiste parodique que le royaume du 9ème art attendait depuis des millénaires. Pouffages de rire garantis.

ISBN 9782378783754