parution 13 octobre 2016  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Historique, Politique

Les Meilleurs ennemis T3

De G.H Bush à Daesh et la guerre en Syrie, ce nouveau tome revient avec lucidité sur 30 années d'histoire du Moyen-Orient. Un récit maîtrisé, implacable, et extrêmement bien documenté.


Les Meilleurs ennemis T3, bd chez Futuropolis de Filiu, David B.
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2016

L'histoire :

En janvier 1989, George Herbet Bush arrive au pouvoir à la tête des USA. Environ 7 mois plus tard, le Koweït est envahi par l'armée irakienne de Saddam Hussein. L'ONU condamne l'invasion et le boycott de l'Irak est voté. Les USA voulant à tout prix que la guerre ne déborde pas sur l'Arabie Saoudite, l'opération « Bouclier du désert » est mise en place. La direction des opérations est confiée aux saoudiens, pilotées en réalité par les américains. Saddam décide, en représailles, d'annexer le Koweït à son pays. Les régimes arabes du golfe, comme l'Egypte, le Maroc et la Syrie, décident de participer à la coalition, même si les populations célèbrent le président irakien comme un héros, face à l'occident et aux pétromonarchies. La résolution 678 de l'ONU autorise une intervention militaire si les troupes irakiennes n'ont pas évacué le Koweït avant le 15 janvier 1991. Le 16 janvier, face à l'absence de réaction de l'Irak, l'opération « Tempête du désert » est lancée. 500 000 irakiens font face à 500 000 soldats issus de 34 pays différents. Pendant les premières semaines, l'aviation irakienne est décimée par les bombardements. Le pays est lui même attaqué par l'armée de l'air dans ses points stratégiques. L'offensive terrestre est lancée le 24 février, mettant à l'honneur les armées arabes dans la libération éclair du Koweït. En 4 jours, l'armée irakienne capitule. C'est le début de jours bien sombres en Irak...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme les opus précédents, le résumé de ce nouveau tome en quelques lignes ne fait pas honneur à la foultitude de détails déterminants qu'on y trouve, tant l'histoire de cette région du monde est riche en événements et subtilités diplomatiques. Jean-Pierre Filiu, décrit par certains comme un historien engagé, est un spécialiste du monde arabo-musulman et il a publié à de nombreuses reprises sur ce thème. Il connait clairement son sujet sur le bout des doigts, parfois même de l’intérieur, ayant été conseiller des Affaires Etrangères en Jordanie, en Syrie, en Tunisie et aux États-Unis, des années 80 aux années 2000. Il nous fait comprendre parfaitement les enjeux qui se jouent dans cette région, comment les uns avancent leurs pions, comment les autres protègent leurs intérêts. Tout cela est d'ailleurs un peu écœurant, quand on sait les impacts que toutes ces manigances diplomatiques ont sur les populations locales et, par rebond, dans nos pays. Il ne s'agit pas là d'un énième livre d'Histoire sur les relations entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient : on sent qu'on approche bien plus la « vraie » Histoire, qui se cache derrière ce qu'on peut lire dans la presse. David B. fait toujours honneur à l'historien scénariste avec un trait presque fantasmagorique. Il propose davantage une illustration intensive des informations distillées à l'écrit qu'un vrai déroulement rythmique de BD. Il évoque de façon magistrale, par un jeu graphique maîtrisé, les situations, à coup de dessins presque allégoriques. On termine ce tome sur la guerre syrienne qui fait rage actuellement, et on comprend enfin le long et sinueux parcours qui nous a fait arriver à une telle catastrophe...

voir la fiche officielle ISBN 9782754817554