parution 05 janvier 2011  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange

Tombé du ciel T1

Un extraterrestre doté de supers pouvoirs débarque dans la vie d’Emile, quinqua looser. Ensembles, ils se penchent sur ce moment clé qu’il a loupé dans sa jeunesse… Première partie d’une comédie fantastique truculente !


 Tombé du ciel T1, bd chez Futuropolis de Berberian, Gaultier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2011

L'histoire :

Ce soir là de 1982, c’est la fête de la musique dans ce petit coin de Bretagne. Le groupe d’Emile, les Pinball Razors, est sur la scène du « Tremplin rock » : enfin, voilà venu leur moment de gloire. C’est à ce moment qu’Emile, pétri de trac, fait un blocage. Impossible de sortir un mot ou de gratter une corde de sa guitare. Le groupe est expulsé sous les sifflets du public et les potes d’Emile l’enguirlandent copieusement dans la coulisse. A-t-il raté un virage décisif de sa vie à ce moment précis ? Près de 30 ans plus tard, Emile est agent immobilier, divorcé avec un enfant, sans ambition… sans domicile, aussi. D’ailleurs, il loge chez ses beaux-parents avec lesquels il s’entend très bien. Il dragouille des minettes d’un soir et les embarque à chaque fois dans de somptueuses demeures (celles qu’il doit vendre), en leur faisant croire que c’est chez lui. Son patron, qui avait déjà de sérieux doutes sur ses compétences, le coince ce soir là en pleine orgie de champagne dans la baignoire d’un bien immobilier, avec une minette à poil. Or quelques minutes plus tôt, une soucoupe volante s’est violemment posée dans un champ alentour. Un alien en est sorti, avec des tentacules à la place des bras. Il avait faim et s’est dirigé vers la maison. Il est en train de vider le bar, lorsque la minette le trouve en fuyant l’ambiance délétère qui règne dans la salle de bain…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Charles Berberian avec Christophe Gaultier… Cette nouvelle association d’auteurs se met au service d’un diptyque assez jubilatoire, une comédie fantastique aux (lointains) accents philosophiques. Dans cette première partie, en suivant les tribulations du quinqua looser Emile et de son ami Boris venu de l’espace, on sent poindre un propos central : de la nécessité d’embrasser sa chance au moment clé de sa vie. Néanmoins, le cheminement scénaristique pour en arriver là est particulièrement original, drôle et plaisant à suivre. Ici, c’est un extraterrestre (un vrai !) qui débarque dans la vie du héros pour lui montrer la voie. Comme tous les extraterrestres issus des séries Z de SF des années 50, celui-ci a des tentacules, une tête ovoïde et des pouvoirs carrément géniaux : il lit dans les pensées, efface les souvenirs, pulvérise à coups de lasers ou reconstitue les métabolismes (pas forcément dans le bon ordre) ! Autour de cette trame, s’agitent des policiers circonspects, un patron teigneux, un fiston capricieux, des beaux-parents cool qui passent au travers de tout… Berberian a toujours eu beaucoup de tendresse pour les caricatures (Monsieur Jean, Boboland…). Emile fera aussi un petit voyage dans le temps… mais cela sera surtout l’affaire du second tome. Le style de dessin moderne, très « nouvelle BD », en noir et blanc, de Gaultier s’adapte particulièrement bien au scénario inventif et débridé de Berberian. Une bonne surprise, dont on attend impatiemment la suite…

voir la fiche officielle ISBN 9782754802512