parution 12 avril 2013  éditeur Gallimard  collection Bayou
 Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Mélo-Pop

Un groupe de rock en devenir décroche un contrat sur un luxueux paquebot. Une véritable aubaine pour se faire connaitre. A moins que les chassés-croisés amoureux ne viennent semer la zizanie. Une comédie sentimentale vivante et sympathique...


Mélo-Pop, bd chez Gallimard de Durbiano
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Gallimard édition 2013

L'histoire :

The Funny Pills en concert, c’est toujours un peu la même histoire : un bar minable et pour principaux spectateurs Dave, leur manager, accompagné de Cheree, leur unique groupie. Pourtant, ce soir, Dave a une belle surprise : il vient de réussir à leur décrocher un contrat pour jouer sur un paquebot. Certes, le commandant est son cousin et la brutale disparition des musiciens habituels ne lui a pas donné trop le choix. Mais il s’agit d’une véritable aubaine. D’autant qu’en embarquant sur le luxueux navire, il croise Phil Canichor, un producteur célèbre. Il semble que ce soit là en effet une chance unique de se faire connaitre. Pour y parvenir, il faudra cependant déjouer les revers du hasard, qui ne tarderont pas à pimenter ce voyage. Canichor est par exemple marié avec l’ex d’un des membres du groupe. Et l’enfant qu’elle tient par la main ressemble étrangement à ce dernier. Et puis le commandant de bord semble si attentif au mal de tête d’un autre des musiciens qu’il faudrait être naïf pour ne rien imaginer… Quant à Mike, le chanteur vedette, il ne tardera pas à vouloir séduire à tout va. Tandis justement que Cheree – groupie mais aussi ex-conquête du chanteur et toujours amoureuse – rejoint la croisière, alors que cela n’était pas prévu...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour cette passe de 5 chez Bayou, Lucie Durbiano s’offre une petite comédie romantique sympathique au rythme d’une croisière sous le soleil avec groupe pop-rock en devenir et chassés–croisés amoureux. Autant le dire tout de suite : l’ensemble ne catapulte ni grosse surprise, ni bascule pétaradante, ni suspens captivant. Mais bon sang que c’est vivant ! Impeccable en tout cas pour ne pas décrocher avant d’avoir laissé cette joyeuse bande suivre le fil de ses diverses petites destinées sans autre prétention que de nous avoir intéressés. Pour décrire le récit, il suffit de poser un groupe de rock, lamentablement abonné à des prestations dans des bars de secondes zones, sur un gros paquebot. De suivre ensuite leur chanteur vedette dans ses multiples dragouilles, d’assister au coming-out d’un autre, de s’émouvoir de l’interruption du bégaiement chez un troisième ou encore de suivre les retrouvailles du dernier avec une ex dont il était éperdument amoureux. Bref un bel entrelacs bubble-gum savamment pimenté par les interventions d’un producteur détestable, d’une groupie naïve ou d’un manager peu inspiré. On pense évidemment à la célèbre série La croisière s’amuse. Mais ici le ton humoristique est volontairement plus acide, toujours à la limite du décalage et servi par d’excellents dialogues qui donnent d’ailleurs à l’ensemble son incroyable fluidité. Pour la partie graphique, Lucie Durbiano « zoomorphe » à tout va. Entre Anouk Ricard et Lewis Trondheim, son dessin joue la simplicité et offre toute sa tonalité au récit. De quoi plaire sans aucun doute à ceux qui ont déjà apprécié le travail de Lucie Durbiano...

voir la fiche officielle ISBN 9782070647163