parution 26 août 2020  éditeur Gallimard  Public ado / adulte  Thème Roman graphique

Mon père cet enfer

Travis découvre que son père biologique est l'homme qui vient le chercher de temps en temps. Pourquoi sa mère cherche-t-elle à tout prix à l'écarter de cet homme-là ? Le roman graphique de la rentrée, qui va marquer les esprits !


Mon père cet enfer, bd chez Gallimard de Dandro
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Auburn, Massachusetts, août 1980. En cet après-midi d'été, le petit Travis s'amuse comme un fou dans une piscine, en mangeant des gâteaux. David vient le chercher et lui annonce qu'il viendra le chercher le week-end prochain. Il lui apprendra quelques gestes de boxe. Il le dépose à Leicester chez sa mère avec son clown gonflable. Le soir, il s'endort et se met à faire un rêve surréaliste. Le clown gonflable l'emmène dans la forêt. Travis regarde les Pierrafeu à la télé et s'amuse à dessiner ses héros sur papier. Vite, il doit partir à l'école et prend le bus scolaire. A l'interclasse, le jeune garçon s'amuse à cracher de l'eau sur un copain, Dennis Bolduc. Mais en se retournant, il asperge la maîtresse, ce qui n'est pas du goût de celle-ci ! En mangeant dans un diner américain, la maman de Travis lui dit que le directeur d'école l'a appelée pour l'informer de cet incident. Ce qu'elle n'a pas apprécié, c'est que Travis ait signé le courrier adressé par le directeur. Elle a découvert le pot aux roses car Travis a signé « Travis Cormier » et pas « Travis Dandro ». Elle profite de ce moment pour lui dire que son père, c'est David...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec un titre aussi direct que Mon père, cet enfer, le décor est planté. On est aux antipodes du film Mon père ce héros avec notre Gégé national et Marie Gillain, ou du poème de Victor Hugo, Après la bataille (La légende des siècles). Mon père cet enfer retrace la vie terrible qu'a vécu Travis Dandro, avec un père toxicomane et une mère célibataire qui a tout fait pour que son fils n'ait pas à subir ses dérives. Cette sorte de catharsis l'a aidé à se reconstruire de ce trauma. Ce qui frappe ici, c'est la sensibilité du récit, la souffrance d'un enfant qui, sous les dessous d'un dessin très enfantin, se retrouve confronté à une violence incroyable. L'adrénaline monte crescendo jusqu'à une fin particulièrement intense et dramatique. Travis ne tombe jamais dans le pathos, mais il n'occulte pas non plus les faits terribles qui lui sont arrivés. Le dessin est direct, avec un noir et blanc délibéré, et ne se laisse pas envahir par les détails. Enfin si... par des hachures inquiétantes et ténébreuses. Espérons que ce roman graphique marche sur les traces d'In Waves qui a récolté bon nombre de prix en 2019.

voir la fiche officielle ISBN 9782075144254