parution 09 mars 2016  éditeur Glénat  collection Les Grands Peintres
 Public ado / adulte  Thème Historique

Egon Schiele

Le Cardinal et la nonne

Egon Schiele avait l’art du scandale. A tel point qu’il a eu des démêlées avec la justice pour outrages aux mœurs. Retour sur un épisode marquant de la vie d’un des plus grands peintres du XXème siècle.


Egon Schiele : Le Cardinal et la nonne (0), bd chez Glénat de Joannidès, Sure
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

Prison de Neulenbach, Autriche, 1912. Le sulfureux peintre Egon Schiele a été incarcéré dans l’attente de son procès pour détournement mineur et viol d’une jeune fille de 15 ans. Mais le peintre est innocent : il l’a seulement dessinée dans des positions lascives. Cependant, il s’est attiré les foudres de la bien-pensante bourgeoisie. Au parloir, ses deux amis Moa et Erwin viennent le voir pour prendre de ses nouvelles. Ils veulent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour le sortir de là. D’autres personnes ne l’entendent pas de cette oreille. Moa et Erwin vont rendre visite à l’excentrique artiste Gustav Klimt, l’ancien maître de Schiele, pour trouver une issue à cette affaire. De son côté, le juge Schmidt qui, par ailleurs, passe pas mal de temps au bordel de la Feldstrasse, est déterminé à le faire condamner avec l’appui de l’Archevêque de Vienne. Il a réuni son équipe composée notamment de son adjoint Rodolphe Neumayer, car il souhaite faire du procès Schiele un exemple. Pendant ce temps-là, l’écrivain Stefan Zweig s’intéresse de près au cas Schiele et rencontre des notables de la société viennoise, comme Monsieur Lederer ou Sigmund Freud, pour faire bouger les choses…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Egon Schiele est une comète. Mort à 28 ans, ce peintre génial a bousculé l’ordre établi et les mœurs, en voulant représenter les étreintes interdites. Schiele est l’artiste maudit par excellence, un expérimentateur qui cherche à repousser toujours plus loin les limites avec son trait sûr, dépouillé et sobre. Il tourne le dos aux canons de l’époque et transgresse les interdits de la religion catholique. On considère qu’il fait le lien entre le symbolisme de la fin du XIXème siècle et l’expressionnisme subversif du début du XXème. A tel point, qu’il fut listé parmi les peintres dégénérés honnis par les nazis. Une sacrée référence ! Dimitri Joannidès a choisi de s’intéresser à un moment essentiel de sa vie : quand il se retrouve dans l’œil du cyclone judiciaire. Heureusement, l’intelligentsia viennoise (Klimt, Freud, Zweig en tête) prit fait et cause pour lui et obtint sa libération, en faisant pression sur le juge en charge de l’affaire. L'auteur ajoute une touche de fantastique en représentant les conversations d’Egon Schiele avec son père disparu, qui l’a soutenu dans son art. Pour les besoins de la fiction dessinée, il invente aussi l’intervention directe de Zweig pour le faire libérer, alors que son action était plus indirecte. Nicolas Sure assure avec un dessin subtil, aux traits résolument modernes, montrant la solitude du peintre en prison, comme happé par des évènements qu’il ne contrôle pas et qui le dépassent. Schiele peint pour exprimer son ressenti, pas pour choquer délibérément. Si vous ne connaissez mal cet artiste libre et controversé, jetez un œil sur cet album et sur son dossier final.

voir la fiche officielle ISBN 9782344006887