parution 01 septembre 2003  éditeur Glénat  collection Loge noire
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Esotérique

Je suis morte T1

Une petite fille, la dernière des mortelles, naît dans une société exclusivement composée d'êtres immortels. Un scénario ingénieux sur un graphisme difficile mais novateur.


 Je suis morte T1, bd chez Glénat de Morvan, Nemiri
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2003

L'histoire :

Dans un futur proche, l’ADN humain a été modifié pour rendre les hommes immortels. Un programme a été mis en place pour répandre cette avancée et quelques décennies plus tard, toute la population terrestre a accès à l’éternité. Moins stressés par le temps qui passe, les peuples ont perdu leur caractère belliqueux. Dans ce demain idyllique vit Aster, une petite fille pas comme les autres. Dans la cours de récré, elle fait peur à tous ses camarades. Pourquoi ses parents sont-ils obligés de l’inscrire dans un institut privé, malgré ses très bons résultats scolaires ? Elle surprend alors des bribes de conversations entre sa maman en colère et son papa, déprimé à longueur de journée. Elle apprend qu’elle a été conçue « comme au bon vieux temps ». Elle est la dernière des mortelles ! Une notion bien difficile à appréhender pour une petite fille de 8 ans…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jean-David Morvan prend le contre-pied du vieux cliché de l’être immortel vivant au milieu des mortels et imagine le calvaire vécu par une petite fille mortelle dans une société d’immortels. Cette astuce de départ lui permet de développer des thèmes intéressants, comme l’enseignement de la différence, le rejet de l’inconnu... Le lecteur découvre l’environnement de cette société imaginaire au rythme d’Aster, à qui la solitude apporte une grande maturité. Conjointement, le dessin de Nicolas Nemiri est à la fois novateur et déstabilisant. Il nous livre un crayonné quasi direct, levant au minimum la pointe de son crayon. Les couleurs semblent directement posées sur ce premier trait, à grands coups de pinceau informatique. Visuellement, on a l’impression de contempler les planches à travers un filtre. Ce graphisme peu abordable, mais franchement original, donne à l’histoire un côté fugace, quasi onirique, comme si cette société future était en définitive impossible. Tiendrions-nous enfin le bon cru tant attendu de la collection Loge noire ?

voir la fiche officielle ISBN 9782723438537