parution 01 avril 2005  éditeur Glénat  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

L' empire de la raison T1

L'instinct

Dans un monde où toute violence humaine a disparu, un homme est retrouvé mort, tué par... un autre homme. Un scénario peu exploité mais magnifiquement mis en images.


L'empire de la raison T1 : L'instinct (0), bd chez Glénat de Tibéry, Milosavljevic
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2005

L'histoire :

En l’an 2789, sur terre, crimes, violence, agressivité ne sont plus que de lointains souvenirs. La guerre, qui n’est plus qu’un concept ancien, n’existe plus. Le dernier assassinat remonte à plus de deux siècles et il n’y a pas eu d’atteinte à l’ordre public depuis plus de 150 ans. Dans ce climat de paix universelle, les pulsions de certains sont en train de se réveiller. Le nommé Morte, un haut citoyen de l’Empire, convie alors le très controversé Nobi Meryn à une réunion secrète, pour la qualité de ses travaux « hypnographiques », qui permettent de vivre toutes sortes de situations, même violentes, dans les mondes virtuelles. Ils se réunissent avec un groupe d’inconnus venant des 4 coins de l’Empire dans un musée d’armes anciennes. Morte leur apprend alors l’impensable. Lasi, le gouverneur d’Almoravie, un des états de l’Empire de la Raison, est en train de recruter une armée. Pire : il y a quelques jours à peine, un des principes fondateurs de la nouvelle civilisation a même été transgressé : un homme a péri de la main d’un autre homme. Nori Meryn et une poignée d’autres personnes sont envoyés sur place, pour faire la lumière sur cet événement historique. A moins que l’intention véritable de Morte soit tout autre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec un titre comme l’Instinct, en total opposition avec le nom de la série L’empire de la Raison, on est prévenu dès le départ que les choses ne devraient pas se passer comme prévues. Tibery, au scénario, met en place un monde aseptisé où les conflits sont gérés en amont, c'est-à-dire avant qu’ils n’éclatent, dans une sorte de revival de la Rome Antique, matinée d’autres civilisations anciennes. Son idée est bonne, mais hélas peu exploitée. Il se focalise directement sur le détail de son histoire sans prendre le temps de nous faire ressentir les différences sociales et morales entre notre époque et la sienne. Du coup, ce cadre, pourtant bien expliqué, perd un peu de son intérêt. Notons tout de même qu’on peut trouver également un certain nombre de fautes d’orthographe, ce qui est est totalement inadmissible dans un ouvrage édité... Dommage car le dessinateur, Miloslavljevic, est particulièrement talentueux. Il va du décor désertique à la cité romaine en passant par des constructions hautes technologiques tout en sachant donner à chacune de ces scènes une véritable identité, par le biais notamment d’une mise en couleur de toute beauté. C’est donc à moitié convaincu qu’on lit cette histoire, avec tout de même l’envie d’en lire la suite, pour voir…

ISBN 9782723445511