parution 01 novembre 2004  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie

La dernière fée du pays d'Arvor T3

Astrée

Le peuple des fées tente le tout pour le tout pour sauver une des leurs des mains d'un puissant sorcier. Une histoire qui se finit en queue de poisson, par manque d'explications.


La dernière fée du pays d'Arvor T3 : Astrée (0), bd chez Glénat de Arnoux, Michaud
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2004

L'histoire :

Lune, la reine des fées, a envoyé une bergère, Folianne, puis un chevalier, Ombreux, pour arracher Astrée, une jeune fille fée, des griffes de l’affreux sorcier Narval. Hélas, celui-ci est bien trop puissant. Folianne a été transformée en souris. Quant à Ombreux, à peine arrivé, il s’est fait capturer par les geôliers de la jeune Astrée. Il possède néanmoins des informations de premier ordre sur un objet magique follement convoité par le sorcier. Narval ordonne donc au bourreau de le torturer, jusqu’à ce qu’enfin, il parle. Sous l’effet des tenailles, Ombreux raconte sa croisade dans le monde arabe, comment ses amis se sont fait tuer et comment il a été en possession, pendant quelques temps, d’un objet incroyable. Pendant ce temps, Folianne la bergère a réussi à fausser compagnie aux chats de Narval et a retrouvé, loin du maudit château, sa forme originelle...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Astrée se garde bien de donner toutes les réponses aux questions soulevées par les deux tomes précédents. Ce mystère entretenu pourrait être une habile façon de ménager le suspens, si cet album n’était le dernier de la série ! Du coup, l’ensemble perd nettement de son intérêt et l’histoire tombe à plat. On n’en saura décidément pas plus sur l’affreux sorcier, l’origine d’Astrée et ce petit peuple des fées. Emmanuel Arnoux croit peut-être nous rassasier avec les informations qu’il laisse filtrer tout au long de son récit. C’est au contraire affamé de réponses, qu’on tourne la dernière page. C’est d’autant plus dommage que ce scénariste a su donner vie à des personnages intéressants. Le langage qu’il utilise est lui même très bien tourné, dans le genre médiéval. Au dessin, Jean-Marie Michaud fait des merveilles dès qu’il s’agit de brosser un paysage, des animaux ou des objets. En revanche, il a toujours quelques difficultés à dessiner un visage harmonieux. Dommage… à moins que d’autres tomes ne suivent ??

ISBN 9782723445818