parution 11 février 2004  éditeur Glénat  collection Loge noire
 Public ado / adulte  Thème Esotérique

La maison Winchester

La Maison Winchester

La maison labyrinthique construite par la veuve du fabriquant d'armes Winchester, était destinée à abriter les âmes des victimes du célèbre fusil. Il semblerait que certaines y rôdent encore... Graphiquement intéressant bien que très inégal.


La maison Winchester : La Maison Winchester (0), bd chez Glénat de Delmas, Cabanes
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2004

L'histoire :

La maison Winchester est une curiosité locale en Californie. Véritable labyrinthe de plus de 160 pièces comportant de nombreuses bizarreries (des portes murées, des escaliers qui montent… au plafond), cette superbe demeure fut construite à l’initiative de Sarah Winchester. L’épouse de William Winchester, industriel à l’origine des carabines du même nom, était en effet persuadée qu’une malédiction planait sur elle, depuis un soi-disant contact avec son époux lors d’une séance de spiritisme. Pour éviter la malédiction, elle se devait d’édifier une maison capable d’abriter les âmes de toutes les victimes ayant succombé à une Winchester ! Dès lors, Sarah Winchester avait pour obsession de dépenser l’héritage et les rentes de son époux pour faire bâtir 24h sur 24 la formidable demeure. Débutée en 1884, la construction ne devait s’arrêter qu’à la mort de Sarah Winchester, en 1920. Aujourd’hui, la maison attire nombre de touristes, dont Guillaume et Pascale. Mais les humains ne sont semble t-il pas les seuls à visiter de temps à autre la Maison Winchester…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Marie-Charlotte Delmas, qui a déjà scénarisé Les miroirs du temps chez Glénat, est également directrice de la collection fantastique Chauve-souris pour la jeunesse (éditions Syros). Il n’y a donc rien de surprenant à retrouver Max Cabanes, illustrateur des Petits lexiques de… dans la collection dirigée par M-C. Delmas, au dessin de ce one-shot (une fois n’est pas coutume dans la collection Loge noire). Surprenant, le graphisme de Cabanes (Dans les villages, Bellagamba…) s’inscrit parfaitement dans l’ambiance ésotérique. Aux crayonnés réaliste, il ajoute ça et là des touches de couleurs désynchronisées ou glauques, en total décalage avec son style. En dépit de quelques visages ratés (le gros plan sur Angela, lors du dîner entre amis), le début de l’album est plutôt réussi. Le scénario de départ est également prometteur tout en sachant se faire didactique (la maison Winchester existe réellement en Californie !). Puis le récit se noie dans une incantation finale où les cases et les techniques graphiques explosent, en concluant l’album dans la confusion la plus totale. Dommage.

voir la fiche officielle ISBN 9782723434201