parution 30 octobre 2003  éditeur Glénat  collection Vécu
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les châtiments de l'an mil T3

Pierres de sang

En l’an 999, un jeune homme répudié de l’Eglise pour ses yeux vairons poursuit méthodiquement une implacable vengeance. Fin de cycle décevante mais toujours parfaitement réaliste.


Les châtiments de l'an mil T3 : Pierres de sang (0), bd chez Glénat de Toldac, Marchal
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2003

L'histoire :

En septembre 999, l’Eglise assoit son autorité sur l‘approche redoutée de l’an mil. Une apocalypse est annoncée. Répudié par l'Eglise à cause de ses yeux vairons, signe du malin, Guillaume de Montrouge, fils du feu seigneur de Montrouge, a été enterré vivant en compagnie de Morgane, sa bien-aimée. Le comte d’Antor, le monstre à l’origine de cette inhumation, n’était autre que le père de Morgane. Heureusement, Daguère, un fidèle serviteur a épié la scène et a sauvé in extremis Guillaume d’une mort certaine… mais pas Morgane. Peu perturbé par les prédicateurs, Guillaume a juré de se venger en enfonçant au fond du gosier des 5 bourreaux de Morgane, 5 pierres issues de sa tombe. La dernière d’entre elles est réservée au comte d’Antor, également responsable de la mort de son père et de sa belle-mère. Méthodiquement il accomplit sa besogne et a déjà rayé l’un d’entre eux de sa liste. Tapi dans les marais en compagnie de Daguère, il est désormais traqué par les 4 autres qui comptent bien se prémunir du châtiment de Montrouge…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Autant les mésaventures de Guillaume étaient palpitantes durant les deux premiers tomes, autant cette fin de cycle se révèle quelque peu décevante. Jusqu’alors, le sort s’acharnait sur Guillaume et nourrissait son désir de vengeance envers le comte d’Antor, un vrai méchant (vraiment pas beau). Aussi est-on quelque peu déçu de voir banalement Guillaume se venger complètement et le comte mourir dans d’atroces souffrances. Et notre héros de s’écrier dans la dernière case « Cette fois, c’est fini !». D’autant plus qu’on a connu Pierre Toldac plus inspiré (A.D.N.). Le dénouement est énÔrme. L’apocalypse est attendue sous forme de déluge. Un barrage en bois est construit en amont d’une forteresse. Or il se trouve que Guillaume le vengeur est passionné par les termites… Pas la peine de faire un dessin pour imaginer l’issue. Enfin le trait fin de Bertrand Marchal reste fidèle au reste de la série : réaliste et austère. Sans écart mais sans coup d’éclat non plus.

voir la fiche officielle ISBN 9782723442725