parution 29 août 2012  éditeur Glénat  Public ado / adulte  Thème Policier, Esotérique

Woman on the river

Un ancien gangster tente de se ranger mais ne peut se détacher totalement de son passé. Un récit policier classique et quasi banal, qui ne se distingue que par à son traitement graphique en couleurs directes…


Woman on the river, bd chez Glénat de Schultheiss
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2012

L'histoire :

Dennis est un tueur à gages froid et insensible. Il rumine pendant plus de 30 ans en prison, hanté par de terribles cauchemars où il aperçoit ses anciennes victimes. Enfin libre, il décide de raccrocher et se met « au vert » en s’isolant dans un jardin calme, le long des canaux de Hambourg. Il apprend à vivre simplement avec la nature et la tranquillité d’une vie paisible et sans histoires. Il rencontre même ses voisins : Eddy, Erna et Linus et s’attache à cette sympathique famille. Seules les nuits sont difficiles pour Dennis et ses cauchemars viennent lui rappeler son terrible passé. Au cours de ces nuits d’insomnie, il rencontre un étrange yacht blanc qui longe silencieusement le canal. Fasciné par cette embarcation quasi fantomatique, Dennis sent que le yacht a un rôle à jouer dans sa vie. Ce yacht va même changer son existence à tout jamais…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Matthias Schulteiss s’essaie au polar dans un one shot court et – somme toute – assez classique. Ici, un ancien tueur tente d’oublier son passé sanglant en devenant un homme comme les autres, mais il est vite rattrapé par les ombres et les fantômes de sa vie d’assassin. Le style de la voix off vaut pourtant le détour : dans une véritable introspection qui résonne comme une confession, Dennis analyse sa vie avec de belles réflexions fleuries et poétiques. A tel point qu’on en oublie vite que le narrateur est censé être un tueur violent et sans états d’âme… Transformé en poète du désespoir, Dennis va enchaîner les galères sordides et malheureuses qui, là aussi, sont peu crédibles pour une histoire qui se veut réaliste. Les surprises finales sont de grosses ficelles qui détonnent par rapport à la profondeur de l’autoréflexion, belle et sensible, amorcée par l’ex-tueur. Finalement, malgré un début intéressant et un ton sombre et sans espoir, l’ensemble reste tout de même assez vide. Le dessin de Schulteiss est toujours aussi spécial : dans des couleurs directes fortes, le trait se fait parfois difforme et tordu… à l’image de l’âme de Dennis, hanté par ses démons. Cela rappelle le style d’Hermann. Ce graphisme colle bien à l’ambiance poisseuse et étouffante du récit, même si certains personnages sont parfois représentés de façon grotesque et quasi surréaliste (la belle inconnue est à certains moments d’une laideur monstrueuse). Une production inégale, donc, où le scénario s’est perdu dans les profondeurs… de la rivière.

voir la fiche officielle ISBN 9782723485296