parution 26 septembre 2019  éditeur Ici Même Editions  Public ado / adulte  Thème Policier

Du charme du parking à étages

Un zonard se retrouve dans un engrenage infernal, pour devenir bouc émissaire du meurtre d’un jeune noir, dans un parking à étages. Un polar noir et particulièrement désespéré.


Du charme du parking à étages, bd chez Ici Même Editions de Neri
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Dans un parking à étages désert, un jeune homme noir est roué de coups, battu à mort. Il se retrouve instantanément en-dehors de son corps, en train d’assister à son propre massacre. Il devient un fantôme errant qui perd tout aussi instantanément sa mémoire. Qui est-il ? Pourquoi est-il mort ? Pourquoi à cet endroit ? Qui l’a tué ? Il hante les lieux jusqu’à reconstituer les pièces du puzzle. L’explication viendra en suivant un autre homme qui n’a rien à voir avec l’affaire. Zolferini Arturo est un pauvre type, bien connu des services de police. Couvert de dettes, forte tête, il se rend aussi coupable de harcèlement sur la femme de son patron. Tous ses collègues au sein de l’abattoir de viande où il travaillait ont signé un papelard pour confirmer ces faits. De fait, il vient de se faire virer et se retrouve au chômage. Il rentre chez lui avec son triporteur et se retrouve face à trois jeunes délinquants qui le houspillent. Il s’en sort en les menaçant avec une grosse clé anglaise. Puis il évite soigneusement de croiser le propriétaire de son appartement venu lui réclamer 6 mois de loyer. Il pénètre dans l’immeuble en passant par le vasistas de la chinoise qui habite en sous-sol. Elle l'enguirlande (en chinois) mais il n'en a rien à foutre. Il monte quelques étages à pied et dépose une boule à neige sur le tapis de palier de sa voisine d’en face. Puis il rentre chez lui…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Vous parlez d’un « charme » ! Tout est sombre, triste et dépressif dans cette histoire (glauque). Tout part du meurtre d’un jeune noir, devenu fantôme. Ce dernier a besoin de reconstituer son passé récent pour aspirer à la paix de son âme. Et les éléments qui sont donnés à suivre au lecteur permettront de comprendre partiellement ce meurtre. Pour autant, c’est un autre personnage que l’on suit dès lors, un zonard bourru et sans envergure, un destin accablé qui ne maîtrise pas grand-chose de sa vie et semble particulièrement doué pour s’attirer des ennuis. Au fond, Zolfo n’est pas méchant, mais il se retrouve face à un deal dégueulasse, qui causera sa perte. Hé oui, on vous dit, tout est noir de chez noir dans ce roman graphique réalisé avec quelques décalitres d’encre de chine. Même les personnages sont tous humainement laids, misérables et désenchantés. Auparavant publié chez Atrabile (ça respire toujours la joie), l’auteur italien Marino Néri livre ici un polar profondément désespéré. Son encrage profond en bichromie (une teinte secondaire bleutée complète le noir) satisfait pleinement à l’ambiance bilieuse. L’ambiance est hivernale, les séquences se déroulent soit en extérieur nuit, soit dans des intérieurs sombres… Il va vous falloir quelques tubes de vitamine C et une bonne cure de BayWatch pour vous en remettre.

voir la fiche officielle ISBN 9782369120605