parution 27 novembre 2019  éditeur Kennes éditions  Public enfant / ado / adulte  Thème Policier, Historique, Thriller

Lord Jeffrey T1

Le train de 16h54

En pleine guerre froide, un jeune écossais se met en quête de son père (agent secret ?) disparu et plonge dans un incroyable périple. Conspiration, base secrète insulaire, passages secrets... Mise en place d'une aventure jeunesse rocambolesque.


 Lord Jeffrey T1 : Le train de 16h54 (0), bd chez Kennes éditions de Hemberg, Hamo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

1958. Jeffrey Archer vit avec ses parents et son chien Sherlock dans une maison bourgeoise d'Edimbourg. C'est un garçon normal et bien éduqué, qui n'aime pas le gigot et va à la chorale tous les dimanches. Un soir, alors que son père prépare sa valise comme à chaque fin de week-end, afin de partir travailler à Londres, il reçoit un mystérieux coup de fil, dont Jeffrey saisit des bribes. Jeffrey ne le sait pas encore, mais son père va alors disparaître pendant 4 mois. Pendant ce temps, sa mère a beau demander régulièrement à Scotland Yard d'enquêter, personne ne sait ce qui a pu arriver à David Archer. Mais Jeffrey ne perd pas espoir. En l'absence de sa mère, qui a dû reprendre un travail pour subvenir aux besoins de la famille, il mène l'enquête dans le bureau-bibliothèque de son père, situé au grenier. Il essaie d'y trouver un indice qui conforterait sa théorie : son père serait un agent secret en mission... secrète. Soudain, le téléphone sonne. Contre toute attente, il entend la voix de son père qui donne rendez-vous à sa mère le soir même au bout du quai de Waverlay Station à 16h54 ! Jeffrey note le message, réjoui... oubliant qu'à cette heure là, sa mère travaillera encore. De fait, c'est lui-même qui se rend au rendez-vous. Hélas, il ignore que dans le train, son père va avoir maille à partir avec deux hommes en noir. Au terminus du train, Jeffrey ne voit pas son père. Mais opiniâtre, il fouille les wagons, trouve sa redingote, dans la poche de laquelle il y a une mystérieuse clé...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les aventures du jeune Jeffrey débutent... et elles promettent déjà de le mener loin, très loin dans le registre du rocambolesque. Les premières pages jouent avec les flashbacks pour nous engluer dans ce qui ressemble à une problématique d'espionnage. En pleine guerre froide, le père du héros disparaît, puis réapparaît après 4 mois, poursuivi par des « men in black » (façon 1958...). Et tandis que Jeffrey mène sa propre enquête, l'orientation de l'aventure bascule vers la moitié de l'album dans un registre bien plus folklorique et grand-guignolesque. Sans trop en dire pour laisser un peu de saveur, avançons tout de même qu'il y a une conspiration, une île secrète, une école spéciale façon Harry Potter, avec des passages secrets... Et beaucoup, beaucoup, beaucoup de mystères. Au scénario, Joël Hemberg avoue avoir pioché moult références à tout un tas d'œuvres et clichés du genre, pour épancher sa soif de périls jeunesse. Cela dit, on se demande bien comment il va réussir à mettre tout cela en cohérence dans le ou les tome(s) à venir. Le dessin de Hamo correspond bien à la tonalité jeunesse, avec beaucoup de rondeurs et d'expressivité chez les personnages, ainsi que des décors semi-réalistes jouant sur des gammes maintes fois éprouvés (le bureau d'agent secret, la bâtisse victorienne...).

voir la fiche officielle ISBN 9782875808370