parution 20 mars 2013  éditeur L'employé du moi  collection Vingt-quatre
 Public enfant / ado / adulte  Thème Chronique sociale, Mondes décalés

Sans Charlot

Jérémy rentre chez lui en avion. Lors du vol, il ne cesse de rêver de son chat disparu. L'apprentissage du deuil par un petit garçon encore plein de souvenirs et de rêves...


Sans Charlot, bd chez L'employé du moi de Libens
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Jeremy était en vacances dans une maison de campagne. Alors que tout le monde entamait les préparatifs du voyage du retour, son chat a subitement disparu. Dans l'avion qui le ramène chez lui, il ne cesse de penser ou de rêver à lui. Il repense aussi aux lieux où s'est passé l'incident, à la maison de vacances et suit Henri, le vieux voisin, qui a promis de le retrouver et de s’occuper de lui...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dessiné lors des 24 heures de la bande dessinée 2012, Sans Charlot évoque les drames de l'enfance – ici la perte d'un animal – sur le mode du rêve léger, une manière pour l'auteur David Libens d'exorciser le deuil que peut représenter la perte d'un « être » cher. Jérémy rêve, se souvient, habité par l'incompréhension et la douleur silencieuse imposées par cet évènement fortuit, qui peut vous marquer toute une vie, vous hanter dans l'intimité ou agir comme une leçon de pédagogie avant d'entrer dans l'âge adulte. La tristesse est seulement suggérée par les couleurs au lavis ou les nuages qui imposent un voile pudique aux sentiments. A priori autobiographique, le récit révèle un graphisme élégant et aéré, réalisé en couleurs directes, aux allures volontairement enfantines, qui donne chair à cette réalité navigant parfois aux frontières du fantasme. Juste un regret, le format même du livret (tout au plus une dizaine de pages) ne permet pas de plonger suffisamment dans les émotions de ce petit garçon. Reste un petit sentiment d'inachevé avec l'impression d'un traitement trop plat. Intéressant toutefois.

voir la fiche officielle ISBN 9782930360560