parution 04 novembre 2020  éditeur La boîte à bulles  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Chronique sociale, Guerre, Politique, Roman graphique

Shingal

En 2014, au Nord de l'Irak, le retrait des troupes armées Kurdes, les Peshmergas, laisse la place à Daech pour envahir une partie du Shingal. 400 000 Yézidis sont menacés. Un récit brut et instructif qui éclaire sur un génocide peu connu.


Shingal, bd chez La boîte à bulles de Rorbaek, Sommer
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©La boîte à bulles édition 2020

L'histoire :

Les Monts Shingal se dressent à l'extrémité de la plaine désertique de l'Irak, au Nord-Ouest. Ils se situent non loin des frontières avec la Syrie et la Turquie. Ce massif escarpé a depuis toujours servi de refuge à qui connaît ses chemins tortueux à flanc de coteau. Ce sont les Yézidis qui y habitent. Autrefois, ils possédaient 82 livres sacrés, qui narraient l'histoire de l'archange Malek Taus, comment il se transforma en paon bigarré, afin de rendre la terre fertile. Mais pour les autres peuples, l'oiseau mythique était à l'image du Diable et les Yézidis, plusieurs fois persécutés, perdirent tous leurs livres sacrés dans les flammes. Ils développèrent alors une tradition orale pour être à l'abri des autodafés. Leur histoire sera désormais cachée dans leur cœur. Le 3 août 2014, un évènement est venu changer à jamais la vie des habitants de la région du Shingal. Alors que l'armée irakienne a retiré ses troupes, l'armée kurde des peshmergas abandonne le village de Siba en choisissant de concentrer sa présence quelques dizaines de kilomètres plus loin, dans la ville de Shingal. Dès le lendemain, l’État Islamique et ses soldats adressent un message clair aux habitants du village : se convertir à l'Islam ou mourir. Et de conversion, pour les Yézidis, il n'en est pas question...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Shingal est un récit fictif basé sur des faits réels. Plus précisément, ce sont les personnages qui sont fictifs, bien qu'eux-mêmes inspirés par les hommes, femmes et enfants que les auteurs ont rencontrés sur place. Autrement dit, tout ce qui peut être fictif dans cette BD ne porte jamais atteinte à la réalité historique de ce qui a été un véritable génocide. Les Yézidis ne sont ni chrétiens, ni musulmans, ni kurdes. Ils sont un peuple persécuté 75 fois dans leur histoire et cette bataille s'ajoute aux tentatives de les rayer de la carte de l'humanité. Les auteurs s'appuient donc sur une démarche de reconstitution des évènements, cartes à l'appui, pour délivrer un récit sans concession. On apprend beaucoup à la lecture de ce livre et les évènements qui secouent l'Irak depuis des décennies prennent aussi une lumière toute autre que celle amenée par des infos quotidiennes, marquées par la nécessité stupide d'aller toujours plus vite, quitte à dévoyer la réalité en la simplifiant à l'extrême. C'est donc une véritable plongée dans l'histoire, la culture, les croyances et les mœurs des Yézidis qui nous est offerte avec Shingal ; et bien sûr, un regard aussi glaçant que l'est la guerre avec ses stratégies, ses abandonnés, ses massacres. Au milieu de cette histoire dramatique, soutenue par des dessins qui restituent aussi la beauté de la région et sa lumière, on aura droit à quelques parenthèses qui rendent hommage à la douceur d'âme de ce peuple. Voici donc un album qu'on ne peut que vous recommander au plus haut point.

voir la fiche officielle ISBN 9782849533789