parution 02 novembre 2011  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Guerre

Centaures T1

Crisis

L’avion Rafale est en première ligne pour régler un conflit d’indépendance subit aux îles Amandines françaises. Ballets aériens et intrigue géopolitique absconse, pour une (trop ?) sérieuse série aéronautique…


 Centaures T1 : Crisis (0), bd chez Le Lombard de Herzet, Loutte, Rougeaux
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2011

L'histoire :

Malia et Yann, deux pilotes d’avions de chasse Rafale, sont en poste sur la base aérienne de Monia, située aux îles Amandine, un archipel français de l’océan indien, ancien TOM qui a accédé à l’autodétermination. Ils s’apprêtent à faire une sortie de routine à bord d’un Rafale, lorsque soudain, la tour de contrôle explose sous le tir d’une roquette. Les deux pilotes décollent en hâte, évitant de peu un second tir qui leur était destiné ! Au sol, c’est d’autant plus la panique que deux coucous agricoles épandent un gaz de type ypérite. Les hommes tombent comme des mouches et les métaux subissent une sévère corrosion. Le Rafale se fait vengeance en mitraillant les deux appareils ennemis. Puis de retour au survol de la base, ils sont canardés à leur tour par des forces indépendantistes ennemies ! Après avoir lâché quelques obus, ils sont contraints de se poser en urgence sur une plage car un moteur a été endommagé. A la prison de la capitale Amandinienne, un général sécessionniste est également évadé. A l’Elysée, Nicolas Sarkozy organiser une réunion de crise…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette histoire de putsch indépendantiste aux îles Amandines (fictives, inspirées des Comores) est un biais diplomatique acceptable pour faire entrer la France en guerre dans un contexte contemporain très actuel (dans l’album, Nicolas Sarkozy est à l’Elysée) sans prendre le risque de froisser la susceptibilité d’une « nation amie ». Certes… mais le contexte géopolitique y perd largement en crédibilité : aucun micro état ne prendrait le risque d’une telle agression meurtrière contre une puissance militaire du gabarit de la France. On comprend toutefois mieux la trame de cette nouvelle série quand on en décèle l’intention : il s’agit surtout ici de faire la part-belle au Rafale, fleuron mythique (mais toujours invendu à l’export) de l’aéronautique militaire française. Cet avion est le véritable personnage central de cette série, bien plus que les pilotes et acteurs, sans aucune consistance psychologique. L’intrigue elle-même semble uniquement composée pour faire resplendir les belles carlingues en ballets aériens, dessinés avec virtuosité et réalisme par Eric Loutte. Dès lors, cette série devrait passionner les amateurs d’aéronautique ; elle n’éveillera qu’ennui et désintérêt chez tous les autres. C’est dommage, car beaucoup d’efforts ont été fournis pour sa conception. Dans un souci d’authenticité, les auteurs sont allés jusqu’à passer une semaine sur le porte-avion Charles de Gaulle ! D’ailleurs, le vocabulaire employé colle au mieux au jargon du milieu… au point qu’on s’y perd. En outre l’éditeur innove dans le domaine de l’interactivité : les geeks peuvent scanner 12 QR codes situés en fin d’album, avec leurs smartphones, pour découvrir des contenus interactifs inédits (vidéos, interviews…). Bref, une nouvelle série aéronautique de haute précision, mais difficile à vendre…

voir la fiche officielle ISBN 9782803628247