parution 15 novembre 2013  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Historique

Gauguin

Gauguin aux îles Marquises… Une énième biographie dessinée ? Non, une belle variation sur ce caractère orageux et attachant, à l’aube de sa mort.


Gauguin, bd chez Le Lombard de Le Roy, Gaultier, Galopin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2013

L'histoire :

Les îles Marquises, à l’autre bout du monde. Voilà le point de rencontre de deux français célèbres pour leur art : l’un l’écriture, l’autre la peinture. 1903, il y a un siècle. La France a posé ses lourdes bottes depuis quelques temps aux quatre coins de la planète, et en profite avec aisance. De nombreux habitants de la métropole entreprennent alors des voyages vers les territoires occupés. Gauguin est de ceux-là, porté par sa haine envers cette France superficielle, matérialiste, qui n’a fait que l’appauvrir peu à peu. Segalen est de ceux-ci, médecin affecté en Polynésie, décidé à rencontrer le peintre aux grands aplats de couleurs révolutionnaires. Mais Gauguin meurt trop tôt et l’écrivain ne pourra que suivre les traces pleines de sexe et d’alcool d’un homme qui aura fini sa vie au service du peuple indigène.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

« Gauguin fut […] un monstre, et il le fut complètement, impérieusement. », Victor Segalen. Les derniers mots de cet ouvrage concentrent le portrait de Gauguin tracé ici par Christophe Gaultier et Maximilien Le Roy. Entre fascination et désolation, l’artiste acariâtre et aimant, dont le corps se consume petit à petit, bouscule tout ceux qui viennent à sa rencontre. « C’est vers un Gauguin cynique – en Diogène des îles Marquises – boiteux et bringueur, fort en gueule et fragile, bourlingueur incontrôlable, ogre d’égoïsme et de sublime, que nous naviguerons. » (Avant-Propos). Effectivement. Si la trame politique est un peu légère dans l’œuvre, la pointe anarchiste du scénariste, qui sortait l’année dernière Thoreau, la vie sublime, reste évidente. Comme il l’énonce, il choisit de créer une « variation » sur ce personnage peintre devenu fervent défenseur des indigènes marquisiens. C’est donc à un regard que nous avons affaire. Entremêlant les parcours de Gauguin et de Segalen, il impose une fatalité au destin du peintre, qui n’a d’issue qu’une mort que l’on connaît déjà, et qui revient inexorablement à notre souvenir lorsque le visage de l’écrivain apparaît. Dans un désir de vérité, Gauguin nous est montré, à travers un magnifique crayonné de couleurs variant entre vivacité et chaleur, dans sa souffrance, son arrogance, ses « vices », mais également dans une affection forte envers son entourage marquisien, sa lutte, sa sensibilité. Plus qu’une histoire, c’est une personnalité qui est construite dans cette bande dessinée qui choisit de prendre son temps. Souvent silencieuse, elle laisse alors aux images la charge de la narration, de visages, de corps, de paysages, de scènes de vie, d’un peuple, qui font partie intégrante de cette variation. Toute en finesse, toute en évocations, elle nous invite à poser notre propre regard, afin de construire, de deviner, d’éprouver, de dériver, autour de ce monstre de papier.

voir la fiche officielle ISBN 9782803632015