parution 16 avril 2020  éditeur le Tripode  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Roman graphique

Longue vie

Suite au massacre des siens, un simple berger rejoint une bande de brigands et multiplie les aventures, jusqu’à devenir un roi respecté. 200 « tableaux » pleines pages dessinées au rotring avec moult détails : une expérience graphique originale !


Longue vie, bd chez le Tripode de Moussé
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©le Tripode édition 2020

L'histoire :

Un berger est établi dans une forêt avec sa famille : belle chaumière, potager, grange, volaille, cochons, cheval et des dizaines de vaches noires. Un jour, il conduit ses vaches en montagne, afin qu’elles paissent l’herbe fraîche des estives. Pendant ce temps, ses parents et sa fratrie s’occupent de laver le linge en bordure de rivière. Hélas, quatre barbares de la pire espèce interceptent la famille sur le retour. Ils massacrent humains comme animaux et mettent le feu à la ferme. Depuis les hauteurs, le berger aperçoit la fumée noire en provenance de sa ferme. Il redescend en courant, au plus vite qu’il le peut… pour constater le désastre : tout le monde est mort, tranché, décapité, c’est un bain de sang, sa ferme a été ravagée. Désormais seul, il organise un bûcher et incinère respectueusement les siens. Puis il s’empare d’une hache et suit les traces laissées par les barbares. Quand il les retrouve, il entre dans une rage folle et s’emploie à les massacrer à son tour. Il parvient à son but, mais il s’effondre gravement blessé. Quelques heures plus tard, un groupe de guerriers qui passe par là découvrent le carnage. Ils repèrent que, bien que blessé, le berger est encore en vie… Ils le ramènent dans leur repère, une grotte, pour l’y soigner. Ce sont des bandits très bien organisés. Un important butin est entassé ici et chacun tient son rôle bien défini. En quelques jours, le berger est rétabli. Il est célébré comme le héros qui a massacré à lui seul quatre ennemis…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour son propos central, Longue vie va vous paraître quelque peu basique. C’est en effet l’histoire d’un berger qui, suite au massacre de sa famille, va rejoindre une bande de brigands ; puis, au fil d’aventures nourries, gravir les échelons des responsabilités jusqu’à devenir un roi respecté. Une Longue vie réussie et bien remplie, en somme. Néanmoins, c’est la manière avec laquelle Stanilas Moussé nous raconte cela, qui fait l’originalité de cet épais album en noir et blanc. En effet, Moussé dessine l’ensemble à l’aide d’un simple rotring, avec un minimum de masses noires et un maximum de détails dessinés à l’aide d’un style simple, en pointillisme ou à l’aide de petites hachures pour les effets de « motifs ». Tous les personnages et la nature composent à chaque fois un tableau complexe, mis en scène de loin, au sein d’un décor majestueux cadré en plongée… Mais une vue qui a beaucoup perdu de sa profondeur, comme avant la découverte de la perspective – le personnage au premier plan, donc en bas, est généralement de la même taille que celui en arrière-plan, donc en haut. En outre, le découpage séquentiel est basique et immuable : une illustration pleine page à chaque page. Etant donné que la narration est 100% muette, les pages se tournent donc vite, mais il y en a tout de même 200, ce qui aboutit à une certaine densité. A priori, on pourrait craindre que ce « système graphique » n’aboutisse à une lecture fastidieuse… il n’en est rien. Malgré son inexpressivité et la faiblesse du contexte (globalement médiéval fantastique… façon Game of thrones !), on s’attache à ce personnage, à son courage et à son destin. L’œil parcourt les planches avec le même plaisir amusée que s’il jouait à Où est Charlie ?, une vraie grande aventure en plus.

voir la fiche officielle ISBN 9782370552181