parution 20 juin 2014  éditeur Les éditions du Long Bec  Public ado / adulte  Thème Historique

L' Or du rhin T1

L'homme au masque de cuir

A la fin du moyen-âge, un balafré portant un masque de cuir perce une conspiration d’hérétiques visant à s’emparer d’un prodigieux trésor romain. Mise en place documentée, mais encore indéterminée d’un « thriller » historique à travers les âges…


L'Or du rhin T1 : L'homme au masque de cuir (0), bd chez Les éditions du Long Bec de Seiter, Wagner
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les éditions du Long Bec édition 2014

L'histoire :

En février 1439, des bandes d’écorcheurs (résultant de la guerre entre Bourguignons et Armagnacs) traversent l’Alsace. Fuyant les pillages, un groupe de paysans trouve refuge au château de Langenstein. Le seigneur Gilles de Blamont leur offre le gîte et transmet une mission confidentielle à son jeune et fidèle écuyer, Walther Lurco. Un mot de passe à la bouche, une bague avec un seau au doigt, l’écuyer doit porter une précieuse dague à un marchand strasbourgeois dénommé Vitko. Mais la nuit précédant son départ, il est attaqué intra-muros par les prétendus paysans, qui sont en fait des écorcheurs infiltrés en éclaireurs. Walther est laissé pour mort après avoir reçu un violent coup d’épée en travers du visage et être tombé de la haute muraille. On le retrouve cinq ans plus tard au sein des troupes du dauphin Louis (futur Louis XI), assiégeant la cité de Dambach. Il porte désormais un masque de cuir sur le visage pour masquer son hideuse cicatrice. Par hasard, il reconnait l’homme qui l’a défiguré et trouve moyen de se venger. Il récupère sur lui la dague et décide de mener à bien la mission que feu son ancien maître lui avait confiée. A cette même époque, de mystérieux phénomènes – bruits nocturnes, meurtres – se produisent dans la cathédrale de Strasbourg. A tel point que l’évêque fait mander un exorciste…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec L’or du Rhin, le scénariste Roger Seiter se lance dans une ambitieuse série historique et ésotérique, dans une veine proche du Da Vinci Code. En effet, chacun des 6 tomes prévus sera indépendant des autres, cernera un contexte « alsacien » établi entre le 1er et le XIXème siècle, et mettra en scène l’affrontement entre deux mystérieuses confréries. L’or dont il est question provient vraisemblablement d’un formidable trésor romain… mais nous en saurons sans doute plus à son sujet dans de prochains volumes. Le tome d’exposition prend racine sur les ruines de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, et met en exergue un schisme méconnu de l’Eglise catholique, né en bohême : le mouvement hussiste. Un petit tour sur les encyclopédies en ligne (cherchez Jan Hus) vous en apprendra plus, sinon un cahier annexe de 4 pages revient en fin d’album sur les fondamentaux de ce mouvement religieux. Un peu décousu dans sa trame, ce premier tome a tout de même le mérite de poser la thématique, en sus de nous faire une peinture documentée des mœurs de la période post-médiévale. Cette sérieuse documentation transparait aussi à travers le dessin de Vincent Wagner. Signalons à ce niveau que mis à part son titre, cette série BD n’a strictement rien à voir avec L’or du Rhin, opéra en 4 actes de son homologue patronymique Richard Wagner. Le dessinateur alsacien tire sa force d’une mise en scène et d’un découpage engageants. Bizarrement, la finition de son trait de dessin, souvent sommaire, cohabite avec des cases au soin exagéré (le tympan de la cathédrale p.33). Souhaitons que les ces petites irrégularités se gommeront au gré des cinq tomes à venir…

voir la fiche officielle ISBN 9791092499063