parution 01 novembre 2006  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Historique, Policier

Shimon de Samarie T2

Les châtiments de la mer morte

Pour innocenter son ex-disciple, le juge Shimon de Samarie infiltre une secte de fanatiques. Conclusion d'une enquête au 1er siècle de notre ère : une reconstitution intéressante, une narration inégale...


 Shimon de Samarie T2 : Les châtiments de la mer morte (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Le Berre, Rouge, Rouge
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2006

L'histoire :

Sous l’occupation romaine de la Palestine, le juge Shimon poursuit son enquête sur un meurtre mystérieux : un homme a été retrouvé égorgé, à l’intérieur d’une cave obstruée par un éboulement du à un séisme. Dans un premier temps, Shimon a démontré comment, avec un système de poids et de cordages, on avait pu écarter de lourds poteaux de pierre pour faire passer le cadavre d’une cave à l’autre. Tout accuse alors Ali, l’ancien disciple de Shimon ! Ce dernier est condamné par la justice romaine à être crucifié dans les 10 jours. Shimon, qui ne discerne pas vraiment le mobile d’Ali, profite de ce délai pour étendre ses investigations. Emprisonné, Ali lui explique qu’il s’est effectivement rendu complice de dissimulation du corps. En échange de ce service, le meurtrier, un dénommé Yéhouda, devait alors lui remettre une arme inestimable : la précieuse épée de David. Shimon se frotte alors à l’oncle de la victime, Zacharie, qui l’accuse de traitrise envers son peuple. Zacharie lui indique néanmoins le lieu où l’assassin serait enfermé, un monastère fortifié appartenant à une secte de fanatiques. Avec l’aide de son nouveau disciple Réouven, Shimon décide donc d’infiltrer la secte et d’innocenter Ali…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le choix de l’époque, celle où le Christ fut crucifié, s’avère être le véritable atout de ce polar historique en forme de diptyque. Un clin d’œil est même fait au fameux épisode biblique lors duquel Pilate se lave les mains d’une décision de justice. Au scénario, Fred le Berre s’appuie habilement sur ce contexte socio-politique original et intéressant : mœurs et châtiments d’époque, luttes d’influences politiques, civilisation cosmopolite placée sous juridiction romaine, mais appartenant à la culture samaritaine… L’ensemble se révèle donc instructif, mais par trop appuyé sur ces aspects « techniques » pour être pleinement divertissant. Certes, il est audacieux et habile d’envoyer le héros infiltrer une secte de fanatiques, comme cela se fait souvent dans nos thrillers contemporains. Mais le mobile et le mécanisme du meurtre demeurent plutôt confus, et les incohérences pleuvent sur l’intrigue, en raison d’ellipses un peu bizarres ou d’incohérences énormes. Par exemple, la construction du moulin à aubes se fait en une case, dans un délai pour le moins étrange… idem pour l’attaque du monastère par les romains. Bref, si le sujet est maîtrisé, des progrès sont à faire en matière de narration. Aidé par son fils Corentin pour la couleur, Michel Rouge s’affranchit de son côté du dessin avec tout le professionnalisme qu’on lui connait. Dans un style réaliste parfaitement maîtrisé, le dessinateur livre une reconstitution historique séduisante. Décors et protagonistes bénéficient d’une même précision bien que, trop souvent, les personnages évoluent sur des aplats de couleurs en arrière-plan, dénués de décors.

voir la fiche officielle ISBN 9782731617948