parution 01 septembre 2005  éditeur M6 Editions  Public ado  Thème Aventure - Action

Léa Parker T1

Victime de la mode

Léa Parker et ses acolytes, des agents très spéciaux, assurent la protection rapprochée d'un jeune mannequin, fille de mafioso. Adaptation punchy et sexy de la série télé éponyme, sur un scénario lambda...


 Léa Parker T1 : Victime de la mode (0), bd chez M6 Editions de Mauduit, Benes, Studio 2HB
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©M6 Editions édition 2005

L'histoire :

Léa Parker, Alex et Benoît sont tous trois membres d’une unité d’action ultra secrète de la police : la DOS, la Division des Opérations Spéciales. Leur boss, l’austère Plastrone, leur impose une garde rapprochée de témoin, pour qu’ils puissent se rattraper de leur dernière mission catastrophique : en plein musée du Louvres, ils ont collé une balle entre les deux yeux de la Joconde ! Le témoin dont ils doivent assurer la protection est le jeune mannequin Kimberley Carlston, de son vrai nom Kimberley Milano, fille du « chimiste » de la mafia. Repenti, ce dernier est sur le point de faire tomber toute une branche de l’organisation du crime lors d’un procès retentissant. Cependant, quatre tueurs redoutables ont pour mission d’entraver définitivement la marche de la justice, quitte à faire un ménage radical parmi les témoins et leurs familles… Léa et ses deux amis se coltinent donc la compagnie de l’imbuvable Kimberley, peu enclin à leur faciliter la tâche. En effet, elle est l’égérie du célèbre styliste Paul-Jean G, qui la prépare à un important défilé de mode parisien…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Mission délicate que de parler de cette adaptation en BD à partir d’une série télé… alors qu’on ne connaît pas ladite série télé (ce qui est le cas du chroniqueur). D’un autre côté, cela permet d’évacuer toute comparaison, au profit de la critique du seul album, en tant qu’œuvre artistique. Inaugurant la toute jeune M6 éditions, Léa Parker (la BD, donc) se prédestine essentiellement à un public adolescent très indulgent. En effet, le scénario concocté par Benes et Mauduit (inconnus au bataillon) ne fait pas vraiment dans la subtilité. Une vague protection rapprochée sur une bimbo crispante, quelques situations comiques éculées… Même si l’épisode est inédit par rapport au feuilleton, l’intrigue reste tout de même bien ordinaire. En revanche, le graphisme est réalisé par le Studio 2HB, nom de code derrière lequel se cachent les amiénois Norédine Allam et Farid Zerriouh. Sous leurs palettes informatiques, la héroïne a une silhouette diablement sexy ! Peut-être même plus que l’originale (Sonia Rolland à l’écran, ex-miss France tout de même) ! Sur un trait empruntant à la fois aux mangas et aux comics américains, le duo excelle dans son registre, à savoir un découpage hyper dynamique, des enchaînements fracassants et une colorisation punchy. Certes, cela se fait souvent au détriment de la précision et des proportions… Mais tel est leur style, que les fans des Poussières de l’infini retrouveront avec plaisir.

ISBN 9782915127140