parution 10 avril 2013  éditeur Makaka éditions  Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Ainsi soient-ils

Journal d’un inventaire

L’homme est profondément égoïste et chaque geste du quotidien le prouve. Des gags en une planche intelligents et caustiques. De quoi sérieusement douter de la nature humaine !


Ainsi soient-ils : Journal d’un inventaire (0), bd chez Makaka éditions de Vilain
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Makaka éditions édition 2013

L'histoire :

Aujourd’hui, la vie est dure : on est vite sujet à la jalousie, on rencontre des SDF à chaque coin de rue, on ne peut se détacher d’Internet et de la technologie, on ne sait plus si on doit se tutoyer ou se vouvoyer, les enfants ne savent plus écrire sans fautes d’orthographe, les grèves dans la rue ne servent à rien, les parents n’arrivent plus à se débarrasser de leurs enfants trop embarrassants, on est obligé de supporter ses collègues tous les jours, les sculptures africaines ne sont plus ce qu’elles étaient… Alors, autant en rire !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les éditions Makaka publient cet auteur hors norme qu’est Lénaïc Vilain. Ancien veilleur de nuit dans la région parisienne, le dessinateur a su rencontrer et côtoyer moult types de personnes du monde de la nuit. Cela se voit dans cet album : tel un Dieu qui regarde ses sujets de haut, Lénaïc observe les Français et en rend compte ici de façon sarcastique. Tout le monde y passe : hommes et femmes, famille et enfants, vieillards et businessmen… Au travers de gags d’une planche, Lénaïc caricature l’égoïsme humain et offre des chutes des plus détonantes. Par le même procédé d’un final surprenant et absurde, chaque comportement est critiqué sévèrement, tout en pointant sa stupidité. Les attitudes et actions qui seraient logiques sont détournées et parfois même spoliées à cause de l’égocentrisme des personnages. A la manière d’un Reiser, les Français de Lénaïc n’ont franchement pas grand-chose de sympathique : un vieillard égoïste, un bourgeois qui raille un SDF, un jeune adulte paresseux et une femme laide qui tente à tout prix de s’embellir… La vision de la nature humaine n’est guère valorisante. L’humour n’est toutefois pas désespéré, puisque derrière le sarcasme, on sent une touche d’humanité. Même si les personnages sont profondément antipathiques par certains côtés, ils sont aussi touchants de vérité et on éprouve plus de pitié que de colère devant la bêtise humaine. Cette impression est également renforcée par un dessin efficace et mordant… mais aux couleurs douces et pacifiques. Une dénonciation originale et drôle des petits travers de chacun et de l’égoïsme des gens, en priant pour que leurs volontés ne soient pas faites…

voir la fiche officielle ISBN 9782917371435