parution 01 novembre 2007  éditeur Milan  collection Treize étrange
 Public ado / adulte  Thème Humour, Aventure - Action

Ratafia T4

Dans des coinstots bizarres

Chasses aux trésors et mutineries en pagaille… Suite et fin – un sans faute – d’un cycle d’aventures pirates burlesques et inspirées, indubitablement jubilatoires. Hissez haut les jeux de mots !


 Ratafia T4 : Dans des coinstots bizarres (0), bd chez Milan de Pothier, Salsedo, Salsedo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Milan édition 2007

L'histoire :

Après avoir gagné au jeu un bateau pirate, un équipage pirate et 9 cartes aux trésors, un petit capitaine plus philosophe que vénal a embarqué tout son monde dans une série de chasses aux trésors systématiquement infructueuses. Au cours du périple, le capitaine a négligemment dilapidé les cartes et subi moult mutineries, et réciproquement (?!). A présent, il est dans le coma : avec sa femme Moniq… Jeanne, ils se sont pris un boulet de canon à bout portant. Or lui seul sait ce que sont devenues les 5 cartes restantes (ce serait trop log à expliquer ; cherchez pas, y’en n’a plus que 5). Lors d’une énième mutinerie, Romuald renverse Charles (à qui appartenait originellement le bateau) et reprend les rênes du pouvoir à bord du Kouklamou. Mais il doit affronter les palabres de Chandler (le moussaillon qui brique), qui conteste la légitimité de cette autorité imposée en dehors de tout processus démocratique. Romuald invente alors un programme électoral éclair, simple et efficace, qui fait l’unanimité : retourner cherche le premier trésor sur l’île du solitaire (cf. le tome1), qu’ils avaient bêtement abandonné…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans ce 4e opus, on ne change pas un équipage qui… perd. L’aréopage jovial et allumé que composent ces pirates loosers et volubiles, nous emmène dans une nouvelle succession de chasses aux trésors foireuses. Ce faisant, Nicolas Pothier, scénariste inspiré et adepte du jeu de mot qui paralyse, renoue avec la verve jubilatoire qui fait tout le sel de l’aventure. On a pourtant compris le synopsis depuis longtemps : aucun de cette bande loufoque ne jouira jamais du moindre trésor. Mais on jubile volontiers en leur compagnie, au gré des discours politiques et des vannes qu’on n’ose même pas voir venir (quelle est la hache du capitaine ?). En outre, le dessin fendard et caricatural de Frédérik Salsedo s’est affiné au fil des tomes, jusqu’à atteindre ici un summum de finition. Ce 4e opus annonce clore le cycle. Effectivement, au terme de 4 albums jouissivement déjantés, un (tout petit) peu d’ordre a été remis dans ce bordel organisé de chasses au trésors, de prises de pouvoirs et de vraies fausses cartes. Espérons que les auteurs auront envie de réitérer ce type d’aventures, dans le même décorum ou ailleurs, avec le même casting ou non. Au fait, vous saviez pourquoi ça s’appelle Ratafia ? Tout est pourtant limpide dans la dernière réplique…

voir la fiche officielle ISBN 9782745927750