parution 11 mai 2022  éditeur Misma  Public ado / adulte  Mots clés Féminisme

L' Institut des benjamines

Suite des aventures du pays Marylène, avec un retour sur la chute du despote Boris et ce qu'il advint ensuite. Une série (féministe) toujours aussi réjouissante.


L'Institut des benjamines, bd chez Misma de Simon
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Simone Michel, ex bras droit d'Aglaé, auparavant reine du pays Madrilène, ayant du abdiquer suite à l'assassinat du tyran Kranz pour son fils Boris Kite, petite patate caractérielle, s'est isolée dans la forêt avec quelques amis rebelles, dont Rita et l'homme à tout faire Damien. Là, elle a aménagé l'ancien manoir de Fontlaboeuf, y créant un institut de benjamines, avec de jeunes filles enlevées à leurs parents, souvent de faibles personnes. L'idée étant d'éduquer et de former une petite armée prompte à renverser le tyran le temps voulu. L'équipe s'agrandit avec l'incorporation de professeures exclusivement féminines, suffragettes en quête d'indépendance. Tout irait pour le mieux si une dérive totalitaire ne se mettait ostensiblement en place au sein de cette communauté...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si vous ne connaissez pas encore cet univers mêlant le fantasque de Tolkien, possédant sa propre cartographie, les portraits sociaux d'un Zola ou les revendications politiques et féministes d'une Simone de Beauvoir, dont l'héroïne bipolaire porte le prénom, alors il vous faut remonter le fil et commencer avec le premier tome. Car les contes du Marylène, s'ils peuvent être découvert en cours de route, gagnent à être appréhendés dans leur ensemble, ne serait-ce que pour mieux s'attarder sur tel ou tel protagoniste, d'ailleurs l'objet de chaque tome. Au-delà de ce conte fortement engagé, où les personnages peuvent être de belles frites longilignes ou de simples petites patates cramoisies, où les élites intellectuelles de tous bords sont des oiseaux, et où féminisme peut rimer avec intégrisme et eugénisme, on est séduit par le dessin fin et précis d'Anne Simon, mettant beaucoup de passion dans son œuvre. Cette dernière évoquera tout autant les ambiances de Donjon Monsters, le Mont vérité de JC Menu, que le dessin un peu victorien de Tony Millionnaire ou bien encore, pour son aspect féministe enragé et l'étrange chat binocleux raconteur : notre hexagonale Nicole Claveloux. Les éditions Misma tiennent-là sans aucun doute l'un de leur plus beaux bijoux, soignant sa présentation dans des petits volumes brochés avec rabats dessinés tout à fait charmants. Ne les manquez pas !

voir la fiche officielle ISBN 9782916254913