parution 25 août 2016  éditeur Monsieur Pop Corn  Public ado / adulte

Putain de chat

Le chat est l’ennemi ultime de l’homme qui, trop naïf, l’ignore. Un petit recueil de strips cyniques pour cerner la personnalité forcément machiavélique du félin…


Putain de chat, bd chez Monsieur Pop Corn de Lapuss'
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Monsieur Pop Corn édition 2016

L'histoire :

Un humain chauve se réjouit de son choix en caressant le gentil petit matou noir qu’il vient de prendre pour animal de compagnie. Il ignore que les sentiments du chat à son égard sont tout l’inverse : le félin trouve qu’il pue de la gueule, considère son nouveau domicile comme « moche », et décide d’un plan de grande envergure : envoyer l’humain à la morgue, afin que cette maison soit à l’avenir 100% la sienne. La stratégie est celle du pourrissement quotidien. Cela commence par le déchirement méthodique des rideaux de la cuisine. Il continue en se roulant dans une fourmilière juste avant de se vautrer sur les nouveaux fauteuils. Cela passe aussi par des actes plus pernicieux : se lécher les couilles, puis le trou de balle, juste avant d’aller faire des bisous au maître. Lorsque ce dernier lui achète un collier à grelot, le chat déteste porter ce truc top ringard et promet la vengeance ultime… mais lorsque le maître, agacé par le bruit insupportable du grelot, décide de lui retirer, le chat ne se laisse pas attraper, rien que pour le faire chier…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le chat est assurément l’animal de compagnie préféré des auteurs de BD, métier solitaire qui réclame calme et volupté. Pour cette raison, nombre ouvrages paraissent chaque année, soulignant la tumultueuse vie quotidienne qui résulte de la cohabitation avec cette bestiole. Les auteurs abordent alors tout à la fois la relation câline et les petits désagréments liés à l’indépendance de caractère du félin. Pour se démarquer de cette profusion, Lapuss adopte ce dernier parti-pris radical : à des années-lumière des intentions de l’humain, qui pense accueillir chez lui un mignon petit animal de compagnie, le chat est son ennemi intime. Il complote à chaque instant pour lui nuire et trouve mille astuces pour ce faire : chier dans ses sandales, le griffer au niveau de la jugulaire, trouer ses pulls, dégueulasser l’intérieur… Sa finalité : la mort de l’humain, à petit-feu, par la technique du lent pourrissement, sur le long terme. Le dessin simple et caricatural, sous forme de strips noir et blanc, se dévoile par gags sans bordure de cases, au sein d’un petit format carré. L’auteur joue sur un ressort humoristique parfaitement fonctionnel : l’humain dialogue gentiment avec son chat, mais l’animal lui répond dans un langage qu’il ne comprend pas en l’insultant copieusement et en dévoilant son plan machiavélique pour l’anéantir. C’est cyniquement drôle et drôlement cynique.

voir la fiche officielle ISBN 9791090962187