parution 01 mars 2019  éditeur Mosquito  Public ado / adulte  Thème Horreur

Quarante Cercueils

Des Carpates en Angleterre, récit du commandant d’un navire dont les matelots disparaissent les uns après les autres. Il ne fallait pas transporter des cercueils… Un one shot sombre, mais aussi un peu obscur, adossé à la légende du comte Dracula.


Quarante Cercueils, bd chez Mosquito de Jok, Santullo
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Mosquito édition 2019

L'histoire :

A Whitby, en Angleterre, le 8 août, à la fin du XIXème siècle. Alors qu’il fait un grand soleil, les responsables du phare voient arriver un bateau fou qui emmène avec lui une terrible tempête. Alors qu’une brume anormale entoure le navire, le Déméter parvient à éviter tous les récifs et à entrer sans problème dans le port. Alors que les douaniers arrivent sur le pont du bateau, ils se rendent compte qu’il est vide. Accroché à la barre, ligoté, le capitaine, mort, serre un chapelet entre ses doigts. Un énorme chien noir, à l’oie rouge, la bave aux babines, s’enfuit. Dans la goélette, entièrement vide, le douanier Holm trouve le journal de bord et se met en devoir de le lire dès le soir venu. Le capitaine Strogoff est parti de Varna le 6 juillet. Son équipage comporte des hommes qu’il ne connaît pas, et notamment son second, un roumain nommé Lepes, un géant obnubilé par la sécurité à bord. Mais à la douane turque, un contrôle traîne plus que de coutume…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le comte Dracula quitte la Transylvanie subcarpatique pour l’Angleterre. Il emporte Quarante cercueils avec lui… Le pitch est clair et alléchant, d’autant que c’est un extrait du chef d’œuvre de Bram Stoker qui est censé être adapté ici. Pourtant, le lecteur est doublement déçu à la lecture de ce livre : foin de Dracula ici. C’est un récit fantastique, angoissant et sombre. Les marins disparaissent peu à peu et tous les survivants sont suspects, notamment l’inquiétant Lepes, doté d’une force surhumaine. Mais puisqu’il est écrit que c’est Dracula, le suspens est complètement ruiné ! De fait, le scénario joue sur les classiques du genre fantastique : l’angoisse, les hésitations, les évènements qui peuvent être compris de plusieurs manières… Rien ne fonctionne, puisque la quatrième de couv’ a annoncé la fin ! L’album perd la quasi totalité de son intérêt, malgré une bonne maîtrise de la narration pour Santullo. Le dessin de l’argentin Jok, torturé, sombre et violent, crée une ambiance oppressante. Mais ses personnages sont quelquefois caricaturés de manière trop importante. Une déception à la hauteur de l’attente suscitée.

voir la fiche officielle ISBN 9782352835141