parution 01 novembre 2003  éditeur Paquet  Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

À l' ombre de la croix T1

Elisea

Sur la route de St Jean d’Acre, deux templiers perdent un précieux parchemin révélant l’emplacement d’un « trésor ». Un premier album documenté mais confus, en couleurs directes. Un ambitieux pêché de jeunesse…


À l'ombre de la croix T1 : Elisea (0), bd chez Paquet de Trondoli
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2003

L'histoire :

En l’an de grâce 1291, en pleine croisade, St Jean d’Âcre est sur le point de tomber aux mains des Sarrasins. Les templiers Lucas et Guillaume font route au triple galop vers la forteresse pour y sauver le mystérieux et légendaire « Trésor Noir » avant que ce dernier ne tombe aux mains des Turcs. Chemin faisant, il perdent une précieuse sacoche. A l’intérieur, un parchemin indiquant l’emplacement du trésor intéresse de près l’Eglise. En effet, sont nommés « trésor noir » d’anciens manuscrits marqués d’hérésie. Tandis que nos deux templiers passent aux abords d’un gros bourg, ils pénètrent en urgence dans l’enceinte de la ville pour aider à éteindre un incendie. Tandis que des voisins se relaient pour éteindre le feu, le propriétaire de l’échoppe en flammes tente d’en empêcher d’autres de rosser sa fille, Elisea, en raison de ses origines palestiniennes. Guillaume intervient…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jeune auteur italien, Illaria Trondoli se lance toute seule du haut de ses 26 ans, dans un diptyque moyenâgeux bien nébuleux. Pourtant parfaitement documentée, elle met en place un scénario confus manquant cruellement de fluidité et de rythme. Côté graphisme, elle utilise dès son premier album l’une des techniques les plus difficiles à maîtriser : la couleur directe. Directement inspirée par Hermann (depuis quelques années, Hermann ne dessine plus qu’en couleur directe), elle est encore loin de lui arriver à la cheville. Même si certaines cases sont particulièrement soignées et réussies, une certaine régularité lui fait défaut et le rendu des planches en pâtit. Pour preuve, la rencontre entre Elisea et Isabelle aux 12e et 13e planche, sur lesquelles les deux femmes sont éclairées à la bougie et où il est bien fastidieux de les différencier. Toutefois, au regard du degré de difficulté à maîtriser le procédé, le talent d’Illaria est incontestable. Nul doute que cette jeune femme italienne saura gommer ces imperfections et nous épater dans ses œuvres futures.

ISBN 9782940334216