parution 01 février 2006  éditeur Paquet  Public ado / adulte  Thème Policier

Brooklyn 62nd T2

Gangsta Rhapsody

Le quotidien violent, sans concessions, des inspecteurs de choc du 62e commissariat de Brooklyn. Deuxième opus d'une chronique new-yorkaise, bien rythmé et maîtrisé.


 Brooklyn 62nd T2 : Gangsta Rhapsody (0), bd chez Paquet de Koeniguer, Ariatib
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2006

L'histoire :

Une nuit, quatre jeunes zonards arrêtent leur caisse devant une maison « middle-class » d’un quartier résidentiel. Trois en sortent, armés de battes de baseball. Ils commencent à démolir une voiture garée le long du trottoir. Alors que le quatrième est occupé à peindre sur la porte d’entrée en lettres rouges « Muslim go home », une sirène retentit. Pris de paniques, les trois casseurs mettent le contact et foutent le camp, laissant désemparé leur acolyte. Serré puis menotté par les flics, Franseco Reyes est pourtant plutôt bon élève, aux dires du propriétaire vandalisé, son professeur de maths. Son frère est policier à Brooklyn… Le lendemain matin, une jeune femme métisse est retrouvée morte, suite à de multiples blessures occasionnées par une masse. Après être passés à la morgue écouter le médecin légiste, les inspecteurs Kotchenko et Reyes partent en service…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La quatrième de couverture promet une atmosphère digne des meilleures séries TV policières (The Shield, NYPD Blue…) : une ronde violente et impitoyable au cœur des bas fonds d’une « Big Apple » pourrie par les vers. Ce deuxième épisode du 62e commissariat new-yorkais est effectivement « brut de décoffrage ». Le découpage est très classique (trop ?) et le dessin « grossier », massif, aux encrages noirs surlignés (inspiré du comics made in U.S.). Les couleurs ont des tons très affirmés. Rien n’est fait dans la demi-mesure. Tout est pensé au service d’une efficacité maximale. Aucun temps mort, de façon à ne jamais relâcher l’attention du lecteur. Les scènes bien rythmées mêlent habillement vie privée et vie publique, afin d’embrasser tous les aspects du quotidien. Une réalité âpre où chacun des multiples protagonistes paraît dépassé, empêtré dans la merde. Pas de héros tout blanc ou tout noir. Un univers gris où survivre est la règle, où il faut au mieux préserver le peu de dignité humaine et d’attaches familiales qui reste. A mettre en danger ses personnages, Koeniguer n’échappe pas non plus aux clichés : 11 septembre, flic corrompu, supérieure black autoritaire, petits et gros poissons (Du plomb dans la tête de Matz et Wilson est peut-être la série bd la plus voisine)… Brooklyn, c’est la chronique visuelle d’un quartier ghetto, « sensible » selon la nomenclature hexagonale. Les répliques saignent, l’ensemble est bien ficelé. Peut-être un poil trop formaté ? Le comble pour un polar…

voir la fiche officielle ISBN 9782888900214