parution 07 juin 2017  éditeur Paquet  collection Cockpit
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Espionnage

Gilles Durance T3

Le vol du concorde

A Moscou, Gilles et ses amis aident les ingénieurs soviétiques à élaborer le Tupolev qui va concurrencer le Concorde. Vraiment ?! Une nouvelle aventure aéro-technique, où se mêlent espionnage et aéronautique.


 Gilles Durance T3 : Le vol du concorde (0), bd chez Paquet de Callixte
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2017

L'histoire :

En octobre 1968, Gilles Durance, Roger Delphino et Guy Perrin, trois amis et collègues, pilotes d’avions et experts en aéronautiques, rejoignent l’aéroport de Moscou. Ils passent en s’agaçant les innombrables contrôles inhérents à cette période de guerre froide et rejoignent la soirée organisée par leur client, Thomson-CSF. La diplomatie française tenue par Michel Debré entend en effet mener officiellement une coopération technologique et commerciale avec l’URSS de Brejnev. En ce sens, Thomson participe à l’élaboration du futur avion supersonique soviétique, amené pourtant à concurrencer le Concorde. Et l’expertise de Guy, récemment remercié de chez Sud-Aviation pour avoir outrepassé les décisions hiérarchiques, intéresse de près les ingénieurs de chez Thomson-Russie. Les trois français tombent rapidement sous le charme d’une belle ingénieure rousse, Tatiana, qui les débauche directement pour travailler au bureau d’études expérimentales de Tupolev. Or lors de sa première visite du prototype en construction, l’analyse de Guy est sévère : telles qu’elles sont conçues, les ailes vont faire vibrer l’appareil lorsqu’il sera lancé à grande vitesse. Il faut reprendre les plans et les tests en souffleries à la base, et donc perdre plusieurs mois…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après une aventure en Polynésie française, on retrouve Gille Durance sous des latitudes moins exotiques : en compagnie de ses amis Roger et Guy, il joue les agents doubles à Moscou, dans la guerre technologique à distance que se livrent Concorde et Tupolev. D’ailleurs, on est initialement déçu de voir ce héros aussi peu patriote, prêt à aider les ingénieurs soviétiques de Brejnev dans leur féroce concurrence avec ceux de l’aéronautique européenne. Serait-il motivé par les yeux de biches d’une belle ingénieure russe (et rousse) ? En réalité, Callixte met adroitement en scène un jeu de faux semblants, dissimulant les rôles derrière de jolies quantités de données techniques qui passionneront les purs amateurs de fuselages. Car n’oublions pas que nous sommes dans la collection Cockpit de Paquet, dédiée aux objets volants identifiés et qualifiés. Ainsi, l’on parle structure des fuselages, portance et vitesse de pointe, angles de décollage… L’auteur est visiblement renseigné de manière extrêmement pointue, ou à défaut, il fait sacrément mine de l’être (les ingénieurs en aéronautique peuvent nous donner leur sentiment). Pour inspiration première de ce tome 3, Callixte s’inspire et imagine une raison plausible à l’authentique accident du Tupolev 144 du 3 juin 1973 au Bourget. Le dessin est tout aussi sérieux et lisible, dans la veine logique et cohérente des deux premiers tomes. Le trait semi-réaliste est autant à l’aise pour une position sensuelle de tango avec Tatiana que pour les ballets aériens en compagnie de chasseurs Mig et supersoniques. Originalité : à deux reprises, l’auteur se permet un découpage de cases étalées sur doubles planches. Et on abandonne notre Gilles Durance en dernière page en proie à une tragédie personnelle… qui appelle rapidement un tome 4 !

voir la fiche officielle ISBN 9782888907916