parution 01 janvier 2011  éditeur QIDesign  Public ado / adulte  Thème Autour du 9ème art

Pour les débutants

L'histoire de la bande dessinée

Comme son nom l’indique, cet épais bouquin universitaire retrace une histoire de la BD, de Lascaux à nos jours. Didactique, complet, intéressant, mais un chouya austère dans la forme…


Pour les débutants : L'histoire de la bande dessinée (0), bd chez QIDesign de Duprat, Collectif
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Par définition, la bande dessinée est avant tout une succession d’images servant à raconter une histoire. Dans ce sens, les peintures de Lascaux, les hiéroglyphes égyptiennes et (bien plus tard) la tapisserie de Bayeux et certaines estampes japonaises, sont considérées comme les premières bande dessinées de la civilisation humaine. Avec l’invention de l’imprimerie par Gütemberg puis la révolution industrielle, est née la diffusion manufacturée de ces histoires et donc l’idée d’un art de la « narration graphique », afin de plaire à un public de lecteurs. En Europe, on attribue communément les premières bandes dessinées au suisse Rodolphe Töpfller, qui composa en 1833 des « récits illustrés » en s’inspirant d’estampes réalisées un siècle et demi plus tôt par le peintre anglais William Hogarth. Chacune de ses vignettes est alors accompagnée d’un petit texte, et selon lui, les deux ne peuvent pas être séparés. Ses successeurs sont alors issus pour la plupart du monde de la presse et des caricaturistes, qui imagineront des variations dans le mode de dessin : travellings, variation de profondeurs de champs, ellipses… De nouveaux codes sont en train d’être établis, qui façonneront le 7e art, avant de devenir, plus tard, le 9e…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l’instar de la série de bouquins décryptant moult domaines « …pour les nuls », il existe parallèlement une collection qui fait à peu de choses près la même chose, mais « …pour les débutants (ce qui est déjà un poil plus valorisant !). Au sein de cette démarche, Frédéric Duprat s’est penché sur l’histoire du 9e art, de la préhistoire à nos jours. Le présent ouvrage, à la fois chronologique et thématique, qui découle de l’exercice, a l’immense mérite de faire un tour rigoureux et exhaustif de cette Histoire. Des peintures préhistoriques aux estampes japonaises, en passant par la tapisserie de Bayeux… ce n’est qu’au XXe siècle que des techniques raffinées d’art séquentielles, ou de narration graphique, furent sérieusement recherchées et établies. Jusqu’à parvenir à la véritable expansion et l’âge d’or à partir du milieu du XXe siècle, et enfin le boom au tournant des années 2000. Et pourtant, a priori, cela parait simple : une planche, des cases et des bulles… Le prisme demeure tout du long celui des 3 grands courants qui définissent aujourd’hui le marché mondial, et qui sont toujours restés interdépendants : la BD franco-belge (ou dirons-nous européenne), les comics américains et les mangas japonais. Au sortir de cet épais bouquin didactique (plus de 200 pages), vous en saurez effectivement beaucoup plus pour briller en société. Moult références y sont logiquement brassées et l’exercice tourne parfois au catalogue. C’est la limite inhérente à l’exercice. De même, on regrettera le peu de place accordé aux illustrations, petites et en noir et blanc… mais évidemment, pour faire mieux, il aurait sans doute fallu 15 volumes (et un tout autre budget). Le pavé paraît donc fastidieux. Il faut s’armer d’une sacrée bonne volonté, ou se passionner véritablement pour la chose, pour tout lire jusqu’à la moelle. La majorité des lecteurs se limitera à n’en explorer que certains chapitres, picorés en fonction de leurs centres d’intérêts…

voir la fiche officielle ISBN 9782918572312