parution 18 mars 2020  éditeur Rue de Sèvres  Public ado / adulte  Thème Policier

Tous les héros s'appellent Phénix

Un professeur s’immisce progressivement dans la famille de Phénix, jusqu’à devenir son beau-père. Un beau-père qui va devenir de plus en plus violent. Adaptation d’un roman jeunesse illustrant à merveille « le loup dans la bergerie ».


Tous les héros s'appellent Phénix, bd chez Rue de Sèvres de Royer
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rue de Sèvres édition 2020

L'histoire :

La petite Sacha et sa grande sœur Phénix rentrent à pied de la ville jusqu’à leur maison éloignée et isolée, en trainant le vélo de Sacha qui a une roue crevée. Une voiture s’arrête à leur hauteur et le professeur principal de Phénix en sort. Il propose aux enfants de les raccompagner chez eux. Phénix est prudente et hésite à accepter… mais Mr Smith n’a pas l’air bien méchant. Chemin faisant, il pose des questions et apprend la situation familiale particulière des filles. Leur père est parti depuis des mois pour un long voyage… et leur mère est en train de faire le deuil de son couple, dans la colère : ils la découvrent en train de pleurer et de brûler des photos. Dans les jours qui suivent, Mr Smith va se rapprocher de Phénix, alternant l’empathie et l’autorité qui doit logiquement émaner d’un professeur. Il se met à conduire et raccompagner les filles chaque jour, pour leur éviter les interminables trajets en bus. Phénix reste méfiante, celui qui s’imposera comme leur beau-père dans les semaines qui suivent conserve en lui une part d’ombre qui ne lui plait guère. Cependant Phénix n’est pas d’un tempérament à se révolter. Elle ne parle guère, encore moins lorsqu’il s’agit de se rapprocher du beau garçon dont elle est secrètement amoureuse, Merlin Baldini, et dont le père est bucheron…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est l’histoire d’un aimable professeur qui, tel le coucou, vole la place d’un père absent et phagocyte une famille, jusqu’à devenir violent et représenter un danger mortel pour les enfants. A l’origine, cette histoire est un roman de Nastasia Rugani, qui a décroché 7 prix littéraires… De quoi inciter, sans doute, Jérémie Royer à en faire une adaptation BD. La structure et le développement de l’histoire sont un classique : ils illustrent la fameuse expression « faire entrer le loup dans la bergerie ». Royer reste très fidèle au roman. Selon une narration linéaire et une montée en tension progressive, on n’est donc guère surpris par la tournure que prennent les évènements. L’auteur s’emploie néanmoins à dissimuler les sentiments, aussi bien chez Phénix, au tempérament placide, que chez Mr Smith, chez qui on peine à saisir le moment où il bascule de Dr Jekyll à Mister Hyde. Cette « pudeur » est notamment facilitée par le rythme narratif pondéré et l’inexpressivité toute relative des faciès des personnages. Le dessin semi-réaliste va en effet au plus simple, se gardant de tout effet spectaculaire, même lorsque les relations se tendent. Jusqu’au dénouement, au climax paroxystique, qui se fait avec beaucoup de retenue. Cet entre-deux sera sans doute un peu trop soft pour un thriller psychologique susceptible de faire frissonner les amateurs ; tandis que les excès de pudeur pourront finalement se révéler légèrement âcres aux plus jeunes lecteurs.

voir la fiche officielle ISBN 9782369811084