parution 24 août 2011  éditeur Sandawe  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Maudit mardi T1

Après avoir perdu ses parents, Achille rejoint la grande ville afin de renouer le contact avec son amie d'enfance. Première partie d'un diptyque surprenant, signé Nicolas Vadot.


 Maudit mardi T1, bd chez Sandawe de Vadot
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Sandawe édition 2011

L'histoire :

Assis sur la plage, Achille observe un bateau tout en se remémorant le texte d'une lettre de son amie d'enfance Rebecca. Elle la lui a envoyée le jour où elle a décidé de quitter Skellington pour vivre à Hawkmoon. Soudain, une mouette vient l'avertir qu'un gros orage se prépare. Il ne risque rien, car le volatile lui dit que c'est un mardi qu'il mourra, et aujourd'hui, nous sommes un jeudi. Comme prédit par l'oiseau, l'orage arrive. Or, lorsque Achille souhaite se mettre à l'abri, il découvre que ses pieds sont littéralement enracinés dans le sol. Bloqué, Achille finit, grâce à un coup de main de son chapeau et du vent, par mettre la main sur sa hache. N'ayant pas d'autres choix, il se coupe les pieds à la hache ! Le jeune homme rampe ensuite jusqu'à son atelier de menuiserie et se fabrique deux prothèses. Le lendemain matin, Achille quitte sa maison et se rend à Hawkmoon, dans l'espoir d'y retrouver Rebecca, la seule personne qui lui reste, maintenant que ses parents sont décédés. Après avoir fait le trajet en bateau en relisant chronologiquement toutes les lettres de son amie, Achille arrive enfin dans la grande ville. Perdu au milieu des buildings, il s'arrête à la terrasse d'un café : un de ses pieds le fait souffrir. Il est alors apostrophé par une serveuse peu sympathique. Toutefois, lorsque cette dernière apprend qu'il est originaire de la même ville qu'elle, elle s'adoucit et décide de l'aider...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Issu du concept éditorial Sandawe, Maudit Mardi ! a été édité par 170 internautes en seulement 4 mois. Initialement prévu comme un one-shot, l'histoire se déroulera finalement en deux parties. A travers ce premier volet, Nicolas Vadot (Neuf mois, Norbert l'imaginaire...) place le lecteur devant plusieurs événements bizarres. Tout commence sous une teinte onirique : Achille apprend d'une mouette qu'il va mourir un mardi et ensuite se retrouve avec les pieds enracinés dans le sable. Ensuite, lorsque le héros part retrouver son amour d'enfance, le récit rentre dans une phase de chronique sociale. A travers les lettres de Rebecca, Achille nous fait comprendre sa situation et les sentiments que ces deux là éprouvent l'un pour l'autre. Puis lorsque le jeune homme se prépare pour son rendez-vous galant, l'étrange reprend sa place. Le rendez-vous a en effet lieu un mardi : si Achille sait qu'il mourra ce jour-là, il ignore précisément lequel (dans une semaine, un mois, un an, dix ans ?). Le récit est plaisant à suivre et les passages mystérieux renforcent davantage l'envie d'en découvrir le dénouement. Il faudra cependant attendre le tome 2 pour savoir ce que la vie réserve à Achille. Au dessin, Vadot réalise un mélange plaisant entre encrages et crayonnés, qui n'est pas sans rappeler le travail de Matthieu Bonhomme (Messire Guillaume, Esteban...). Ce mélange judicieux renforce l'aspect artistique des planches et nous entraîne pour de bon dans l'univers tantôt réaliste, tantôt onirique, du récit. Une première partie agréable et originale...

voir la fiche officielle ISBN 9782930623023