parution 01 octobre 2002  éditeur Soleil  collection Quadrants
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Conte - Féerie

Le fléau des dieux T3

Urbi et Orbi

Trahisons, amours interdites et conquêtes sanglantes dans l'empire romain galactique. Une tragédie grecque futuriste.


Le fléau des dieux T3 : Urbi et Orbi (0), bd chez Soleil de Mangin, Gajic
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2002

L'histoire :

Kerka, déesse du chaos, est reconnue par les Huns en la personne de Flavia Aetia, fille de Flavius Aetius. Amoureuse d’Attila, le fils de l’empereur Hun, elle s’est mise pour un temps à sa botte et a trahi son peuple en communiquant les coordonnées stellaires de toutes les planètes de l’empire romain galactique. Attila a tué son père et s’est assis au pouvoir pour conquérir la galaxie. Planète après planète, traversant les limbes stellaires à l’aide de Leviathans, l’armée de Huns a remporté bon nombre de victoires. Flavia, adulée par les Huns en tant que déesse, est rongée par les remords. Le repentir est de taille : son peuple a été anéanti par sa faute. Elle ressuscite l’armée romaine en se faisant passer pour son père, cachée sous son armure.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’entreprise est assez déroutante : adapter à la sauce science-fiction un scénario issu d’une pure tragédie grecque. En ce sens, il faut s’attendre à ce que le développement s’étale en 5 actes. Le dessin d’Aleksa Gajic, tout jeune dessinateur serbe, est superbe. Et le travail de Valérie Mangin, épouse de Denis Bajram (Universal War One) avec qui elle a déjà scénarisé Mémoire Morte, est scrupuleusement fidèle à une structure de petit classique. Le résultat est un peu décevant... En dépit des trahisons, parricides et grands amours torturés, le lecteur parcourt les planches avec détachement. Ni franchement passionnant, ni tout à fait mauvais...

ISBN 9782845653856