parution 01 septembre 2008  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Les ch'tis T1

Un Ch'ti Coin de Paradis

Suite de gags sur les ch'tis s'appuyant sur le quotidien d'une famille type, avec un grand-père, ancien mineur de charbon. Un énième et dispensable produit dérivé, inspiré par le succès du film de Dany Boon...


Les ch'tis T1 : Un Ch'ti Coin de Paradis (0), bd chez Soleil de Panetier, Turalo, Lecloux
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2008

L'histoire :

Bienvenu dans le nord, le bout de France, là-haut, tout là-haut. Au milieu d'une citée minière, dans un coron, vit une famille typiquement ch'ti. Le père, la mère, pis eul’fils vont passer un peu de temps avec nous et nous faire vivre la vie de ces gens étranges appelés « Ch'tis ». Naturellement supporteurs du Racing Club de Lens, les chtis sont d'abord caractérisées par un langage étrange, un patois qui reste difficilement compréhensible par le reste de la population française. Leur maîtrise approximative des langues étrangères, conjuguée à leur ouverture d'esprit, leur font adopter des prénoms assez surprenant comme « Clitiss » en hommage au grand acteur et réalisateur Clitiss Woude. Ils sont aussi très fiers des symboles de leur identité régionale, du Lion des Flandres aux splendides beffrois. Il convient d'ailleurs de noter que, grands amateurs de tuning, les ch'tis témoignent au travers de leur voiture, les affection à ces fiers symbole de la puissance de leur villes. Ils se montrent très chauvins : s'attribuant Rouget de l'Isle et préfèrant les pyramides de betteraves, de pommes de terre et les terrils, à celles d'Egypte. Au fait, l'hymne national n'est pas la marseillaise, là-haut, mais les corons de Bachelet.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ne vous y fiez pas, foi de ch’ti, nous ne parlons pas (plus) comme ça. Ces quelques clichés éculés sur le Nord font à peine sourire et ne donnent pas franchement envie d’en connaître plus. Dommage… On y voit quand même Le Touquet (voir page 9, pas si loin de la vérité), Berck (la plus belle esplanade du Pas-de-Calais qui n’apparaît malheureusement pas), les sculptures sur sable, le cap Gris-Nez (il y a aussi le Blanc-Nez). Mais avec des dessins pareils, les touristes vont plutôt fuir ! Ceci-dit on tombe en plein dans le ras-le-bol du film Bienvenue chez les ch’tis. En plus du film, dont on n’a pas encore fini d’entendre parler, 3 BD sur le même thème sont sorties. L’une est même tirée du film et elle a au moins le très net avantage de voir ses bénéfices reversés à des œuvres caritatives. On peut cependant ici relever une chose très vraie : le chauvinisme de la région. En bref, il s’agit d’une BD « humour » avec une « blague » par page… à réserver aux amateurs du genre. Et pour ceux qui l’ignorent encore, le Nord n’est qu’à 2 heures de Paris, nous y avons le même temps, pollution en moins ! Une BD à ne surtout pas prendre au premier degré.
Laurent Pringarbe

voir la fiche officielle ISBN 9782302003644

  • Sa note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

Ce qu'un autre en pense sur la planète BD :

Le film Bienvenue chez les Ch'tis fut le succès de l'année au box office. Il est donc naturel qu'une flopée de purs produits de merchandising essayant de surfer sur la « mode ch'ti » inonde les étals. La bande dessinée étant un marché comme un autre, nous n'échappons donc pas à cette déferlante. Il y a alors du bon et du moins bon. Avec cet album, les éditions Soleil délivrent un ouvrage quelconque, sans réelle saveur, mais de meilleure qualité que d'autres productions de la veine… La réalisation est professionnelle, le dessin standardisé, clair et très lisible. C'est de l'ouvrage sérieux mais réalisé sans réelles idées novatrices et sans originalité. On passe ainsi des spécialités culinaires locales (maroilles, chicons et bière) à l'industrie présente (les centrales nucléaires) ou passée (les terrils), aux sites touristiques (les caps et le bord de mer) en passant par les grands évènements sportifs (Paris-Roubaix, le football et l'enduro du Touquet). Les différentes cases d'une carte postale de vacances présentant les images d'Epinal régionales sont ainsi cochées les unes après les autres. Bref, peu d'intérêt…