parution 25 mars 2011  éditeur Soleil  collection Quadrants
 Public ado / adulte  Thème Historique

Pour tout l'or du monde T1

Impostures

A la veille du second Empire, des étudiants de l’école des Mines prennent la mesure d’un complot national par le truchement d’une grande loterie nationale. Mise en place d’une saga historique et d’espionnage palpitante !


 Pour tout l'or du monde T1 : Impostures (0), bd chez Soleil de Hautière, Grand, François
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

1850. Louis-Napoléon Bonaparte, le nouveau Président de la République française, honore de sa présence l’école parisienne des Mines, pour y faire une annonce. En effet, il déclare ouverte la grande loterie nationale du « Lingot d’or », organisée afin de permettre aux plus aventureux de tenter leur chance en Californie, où des gisements d’or ont récemment été découverts. Par ce biais, il espère aider ses concitoyens à sortir de la crise économique et favoriser en sus l’esprit d’entreprise. Parmi les étudiants dans la cour, le jeune Stanislas de Rochebourg, issu de l’aristocratie impériale, désargenté et républicain convaincu, fait alors la connaissance de Thibault Marsan, du journal L’Illustration. Celui-ci prend des daguerréotypes de l’évènement et Stanislas lui commande un de clichés pour immortaliser sa bande d’amis de promotion. Ce faisant, ils échangent leurs points de vue convergeant sur la République et les ambitions louches de ce Bonaparte là… On murmure alors que la population n’aurait rien contre un retour de l’Empire et qu’un coup d’état serait possible. Ils ignorent alors que leur curiosité va tragiquement les mêler à un complot de vaste ampleur…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l’exception de deux coups de matraque et d’une courte course-poursuite, cette mise en bouche est peut-être peu spectaculaire. En revanche, Régis Hautière prend le temps de bien situer le contexte politique instable de ce milieu du XIXe siècle. Nous sommes alors aux prémices du Second Empire, alors que Louis-napoléon Bonaparte n’était encore que Président de la République. L’époque est relativement peu exploitée dans le 9e art… et généralement souvent négligée, en raison de sa finalité peu glorieuse. La période fut pourtant charnière pour la France, qui bascula dans la modernité, autant économique que sociale. Le scénariste trouve le juste ton entre la verve feuilletoniste de l’époque – aux travers de personnages attachants et romanesques – et le thriller politique dans les arcanes des hautes sphères impériales et républicaines. En outre, même si la série est d’ores et déjà annoncée en 3 tomes, le potentiel de développements est vaste : on devine les fondements d’une vaste fresque d’aventure et d’espionnage, qui peut amener nos fringants héros jusqu’au nouveau monde… Voire beaucoup plus loin, étant donné que le personnage féminin dont le héros Stanislas tombe amoureux, est inspiré de l’authentique Fanny Loviot, écrivaine enlevée par des pirates chinois au large de la Californie. Hautière s’appuie pour cette série sur les talents artistiques d’Alain Grand, impeccable dans la restitution historique semi-réaliste (costumes et décors). La science du découpage et la diversification des cadrages finissent de rendre la narration palpitante et invitent bien volontiers à découvrir la suite…

voir la fiche officielle ISBN 9782302015111