parution 22 août 2018  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Sport - Baston

RCT T2

Les Minots de la rade

La rade est en émoi, le RCT vient d’écraser la pâle équipe de Géorgie en préparation et s’apprête à accueillir les dragons du pacifique pour la suprématie du rugby mondial. C’était sans compter sur les terribles dirigeants de la ligue de rugby.


 RCT T2 : Les Minots de la rade (0), bd chez Soleil de Ferré, Boudjellal, Castaza, Nino
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2018

L'histoire :

Dans la rade de Toulon où le porte-avion Charles De Gaulle tourne en rond du fait de son hélice défectueuse, le bâtiment administratif du RCT est en branle-bas-de-combat. Mourad Boudjellal retourne les chiffres comptables dans tous les sens. Il n’arrive pas à boucler son budget pour la nouvelle saison. Il en est persuadé, la ligue veut faire couler son navire en le faisant jouer le dimanche. Après avoir écumé toutes les possibilités légales et… illégales, le président se résigne à reprendre les calculs. Au café du coin, les supporters du club ont un malin plaisir à se faire découvrir les produits locaux, comme le « Pastareaud », le pastis local agrémenté d’une véritable dent de rugbyman. Le premier match d’entrainement contre une faible équipe de Géorgie finit sur le score de 49 à 9. Le RCT est déjà bien en forme. Fabien Galthier, l’entraîneur, est sûr de lui. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le club des dragons du pacifique va venir défier le RCT dans son antre, pour rien de moins que la suprématie mondiale. Les dirigeants de la ligue sont furax. Il est hors de question que ce club de flambeur se targue d’être le meilleur du monde. Le professeur Herr Téhel, sur demande du président de la ligue, va mettre en place un plan machiavélique.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec l’arrivée de l’automne, les arbres prennent une teinte multicolore et le monde de l’ovalie s’apprête à voir défiler l’armada des clubs du Top 14 sur les prés verts fraîchement tondus. Alors que les amateurs retrouvent les copains pour partager des moments de franche camaraderie autour du ballon ovale, les mercenaires de l’élite lèvent de la fonte et sculptent leurs corps afin de rendre plus efficace le fameux protocole commotion, dans un premier temps, et ensuite d’offrir plus de spectacle à un public de plus en plus difficile à satisfaire. Le scénario 100% toulonnais est réalisé par Benjamin Ferré et le fameux Mourad Boudjellal « Himself ». Pour les néophytes footballophile, Boudjellal est au RCT et au rugby ce que JM Aulas est à l’OL et au football. Le décor est posé. L’histoire se déroule dans le chef-lieu du département du Var où, à coup de clins d’œil au chef d’œuvre de Goscinny et d’Uderzo, le club de la rade se mue en dernier rempart face au fourbe président de la ligue de rugby qui souhaite voir disparaître le RCT et son très remuant président. L’idée du scénario est mignonne et s’adresse en priorité à des supporters du club. L’histoire est farfelue et son moteur est la blague. L’album est sans grande prétention et il est vendu comme tel. Il n’y a pas de quoi crier au loup. Au niveau du dessin, Phil Castaza, livre un album avec un trait semi réaliste qui colle bien au thème et aux choix narratifs de l’album. Tout compte fait, cet album « fait le job » : l’histoire est plaisante et le trait aussi. A réserver toutefois aux seuls amateurs du Pilou Pilou.

voir la fiche officielle ISBN 9782302069688