parution 01 août 2007  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Humour, Historique

Richard, coeur de lion T2

Saladin

Un vieillard tente d'aller à la rencontre de Richard, mortellement touché, pour lui dévoiler quelque chose. Un scénario très embrouillé malgré un dessin de bonne qualité...


 Richard, coeur de lion T2 : Saladin (0), bd chez Soleil de Brrémaud, Bertolucci
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2007

L'histoire :

Alors que Richard, gravement blessé, est transporté au palais, le mendiant Barbone a une vision et part à sa poursuite. Il semble l’avoir attendu depuis 30 ans et il est prêt à tout pour lui parler. Cependant, les gardes lui en interdisent l’accès. Pendant ce temps, Paranoïa, la servante de Richard poursuivie par ses gardes, échappe à ces derniers grâce à son agilité. Au palais, les médecins sont partagés sur le remède à administrer. Conrad de Montferrat feint de pleurer ce triste évènement, mais ce n’est qu’un prétexte pour lancer l’armée des croisés sur celle de Saladin. Apprenant la nouvelle, ce dernier a l’intention de s’introduire lui-même dans le palais chrétien pour finir le travail. En subtilisant les habits d’un garde, Barbone et Paranoïa pénètrent eux aussi dans les appartements privés alors qu’un médecin autochtone réussit à guérir le roi. Celui-ci se rétablit rapidement, mais Paranoïa tente de le tuer à nouveau. A l’aide des gardes, Richard parvient à la maitriser pendant que Barbone lui explique qu’il est victime d’une malédiction…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il est parfois bien difficile d’apporter sa touche personnelle à l’Histoire de France. Le scénario de Frédéric Brrémaud manque ici d’attrait et de consistance. La trame principale et ses aspects évoluent dans toutes les directions : humour, mystique, aventure, Histoire, dont aucun ne semble se distinguer vraiment. Mal exploités par le scénariste, les genres semblent trop nombreux et surtout peu homogènes. Les incohérences sont de mise, des scènes sont peu crédibles, la malédiction et la réincarnation ne tiennent pas la route, les combats sont à l’excès et parfois pas justifiés… Richard, roi des Francs dans l’histoire (mais qui ne semble pas l’avoir été dans la réalité…) est fou d’amour pour une traîtresse qui veut le tuer toutes les 10 pages mais qui l’aime aussi : voilà une idée plutôt ahurissante. Notons aussi que la première édition contient une erreur d’impression : les bulles de la page 23 sont répliquées par erreur sur les deux suivantes. Par ailleurs, les traces visibles de violence contrastent avec le style de dessin. En effet, les personnages zoomorphiques (chiens et lions) font appel à des souvenirs d’enfance (Sherlock Holmes d’Hayao Miyazaki ou Robin des bois de Walt Disney) et donc ne collent pas vraiment avec les têtes égorgées et autres arrachages d’yeux. Hormis cette incohérence, le dessin est de bonne qualité. A la manière d’un dessin animé, les personnages sont bien représentés et surtout les couleurs, vives et variées, rehaussent le tout.

voir la fiche officielle ISBN 9782849467732