parution 01 octobre 2005  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Humour

Tessa, agent intergalactique T3

Beau comme un Diyo

Sur une planète-usine aux coutumes bizarres, Tessa est sérieusement courtisée par un alien qui a décidé d'en faire son épouse. Un divertissement galactique très (trop ?) bondissant !


 Tessa, agent intergalactique T3 : Beau comme un Diyo (0), bd chez Soleil de Mitric, Louis, Lamirand
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2005

L'histoire de la série :

Tessa Madpoulpa est une collégienne bondissante et sexy, a priori tout a fait normale. Pourtant, quand elle s’endort, elle bascule soudain dans un univers parallèle de science-fiction : elle devient un incroyable agent intergalactique, dont les missions les plus périlleuses consistent à sauver l’univers de 1000 dangers. Heureusement, elle est épaulée par un laaron (un mentor), Swidzernaïvkouthoélvétlaminox, Swidz en abrégé…

L'histoire :

Dans le monde réel contemporain, Tessa se demande comment elle va pouvoir justifier à ses parents la présence d’une « symbroche » dans sa chevelure. Elle se retrouve en effet coiffée de cette sorte d’antenne organique/technique extraterrestre depuis qu’elle devient par moments agent intergalactique dans un monde parallèle onirique/galactique. Mais ses parents décident de faire preuve de compréhension sur le sujet. Tessa poursuit donc ses aventures… en tombant dans les pommes, alors qu’elle traverse le jardin de son voisin, M. Koaffar. Elle se retrouve aussitôt transportée en compagnie de ce dernier sur une curieuse planète/ville où les habitants ne vivent que pour la bonne marche d’une « machine ». La planète toute entière n’est en fait qu’une usine géante, dont d’étranges tentacules démesurés s’échappent vers un ciel rougeoyant. Tessa ne se préoccupe pas tant de cet environnement insolite que du nouvel ami qu’elle vient de se faire, Diyo. Ce charmant alien à la peau bleue en tombe éperdument amoureux et s’attache à elle avec une ceinture nuptiale, incassable, pour une durée de 1 an, histoire de bien faire connaissance avant le mariage…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Fidèle aux deux premiers épisodes, cette nouvelle aventure de Tessa est riche en aventures, couleurs, rebondissements, fourmillante de détails et de digressions qu’on ne comprendra (peut-être) qu’au prochain tome. En fait, à partir du moment où l’héroïne se retrouve dans le monde galactique, les évènements s’enchaînent sur un rythme d’enfer, on en est tout étourdi ! Quel est ce monde ? Qui est cet alien ? Quelles sont ces coutumes ? Pourquoi son voisin connaît-il les lieux ? Comment expliquer l’attitude hautaine de Swidz à son égard, alors qu’auparavant il était le personnage numéro deux de la série ? Le scénario de Nicolas Mitric ne répondra à (certaines de) ces questions qu’à la fin de ce 3e volet, par le biais notamment d’une idée originale (la nature exacte de la « planète-usine » !). On reste tout de même sur notre faim concernant de nombreuses pistes non exploitées, issues d’un univers décidément très touffu. Côté graphisme, Stéphane Louis fait une nouvelle fois montre d’un superbe coup de crayon, aussi bien sur les décors que sur les personnages. Idéalement complété par la colorisation de Sébastien Lamirand, le résultat est véritablement pétillant. Motivés par le succès de Tessa, les auteurs préparent même une nouvelle série issue du même univers : 42 agents intergalactiques, dont le tome 1 Nitaar est programmé pour 2006…

voir la fiche officielle ISBN 9782849462515