parution 04 février 2015  éditeur Tabou  Public adulte  Thème Erotique, Historique

Lectures frivoles

Le Maréchal de Trichelieu, célèbre organisateur de soirées libertines, reçoit dans son Château, en ce soir de l’année 1786. De l’entrée au dessert, les coquineries vont bon train. Un menu sans surprise.


Lectures frivoles, bd chez Tabou de Frenzy, Entrope
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tabou édition 2015

L'histoire :

Ce soir de septembre 1786, les convives arrivent un à un au château du Maréchal de Trichelieu. Du haut de ses 92 ans, et bien que proche du trépas, « la Vieille Poupée » sait toujours parfaitement recevoir et satisfaire les plaisirs de la chair. En l’attente du dîner, M. de Cazeneuve, puis Mme de Grandjouit, égayent l’assemblée en racontant leurs récents ébats. L’un, dupant son neveu, parvient à jouir des bontés de Mme Pompamour ; l’autre, profitant du rutilant carrosse offert par son mari, part à la conquête des plaisirs de la campagne. Au cœur de ces grivoiseries, surgit le prêtre, appelé pour les dernières confessions du Maréchal qui, bien loin de s’en remettre à Dieu, met à l’aise son hôte inattendu.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au temps où les corps des femmes étaient corsetés, les visages fardés, une partie de la société française s’affranchit des dogmes religieux et prône le libre plaisir, des hommes comme des femmes. Idéal pour un scénario de littérature sensuelle ? Délices de la ruse, du voyeurisme, de la tromperie, des mœurs légères, ce récit à tiroirs déploie les transgressions à l’ordre moral d’une aristocratie délurée. L’on se délecte des aventures libertines des uns et des autres, le temps d’un fastueux dîner qui finit inexorablement par un dessert de chairs. Dans ce monde, tous se convertissent évidemment à la cause, de la femme la plus prude à l’homme d’Eglise le plus fervent. Les scènes de sexe se succèdent ainsi à rythme régulier, afin de maintenir éveillés les sens du lecteur. Jean Frenzy et Phil Entrope ( !) se plaisent à recréer l’esthétique du siècle des Lumières, d’un dessin évoquant les gravures érotiques de l’époque, au langage précieux et imagé, perverti par le plaisir du mot grivois. Tout concorde donc à ce que l’album entre dans la case terriblement classique de la bande dessinée cochonne. La liberté de jouissance serait-elle donc toujours bornée aux limites du genre ?

voir la fiche officielle ISBN 9782359540840