parution 14 mars 2012  éditeur Vagabondages  Public enfant / ado / adulte  Thème Policier, Chronique sociale

Fanch Karadec T2

L'affaire Malouine

Fanch Karadec retrouve un cadavre échoué sur une plage de l’île de Chausey… et met son grain de sel dans les affaires d’un armateur malouin. Seconde enquête rurale pour l’attachant retraité breton.


 Fanch Karadec T2 : L'affaire Malouine (0), bd chez Vagabondages de Heurteau, Corbet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vagabondages édition 2012

L'histoire :

De nuit, par une mer démontée au large de l’archipel de Chausey, un couple est poussé à la mer depuis un petit bateau de pêche. Le lendemain matin, le retraité Fanch Karadec se promène sur la plage, où il tente de retrouver les papiers qu’il croit avoir perdu la veille. Il se trouve en effet en vacances sur l’îlot principal, avec sa fiancée Soizig. Au lieu de papiers, Fanch trouve évidemment le cadavre de la femme, échoué sur la grève. Le souffle coupé, il prévient aussitôt la gendarmerie. Les officiers lui avouent qu’une enquête a déjà été déclenchée, étant donné que le cadavre d’un homme a également été retrouvé. Fanch et Soizig regagnent ensuite le continent. Dans les jours qui suivent, Fanch et son pote Sergio participent à une manifestation pour la retraite à 60 ans. Coincés par une charge de CRS, ils finissent par passer une nuit au poste ! Le commissaire Malween les sort de là et en profite pour apporter quelques précisions sur l’affaire des cadavres de Chausey. Le nom de « Nicolaz », comme s’appelle le mort, fait ciller Fanch : il connait bien son cousin, charcutier à Saint Malo. En compagnie de ce dernier, il décide d’aider sa veuve éplorée et… enceinte !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Seconde enquête rurale pour Fanch Karadec, une série insufflée par Régis Loisel et Jean-Charles Kraehn, tous deux honorés par une caricature, en acteurs passifs de l’aventure (p.39). Ce héros retraité, breton et enquêteur malgré-lui, pourrait être le grand-père de Jérôme K Jérôme, en raison de sa bonhommie et de sa philosophie profondément humaniste. Cette fois, il s’attache à élucider le repêchage de deux cadavres et ses facultés de discernement, tranquilles et naturelles, vont largement y contribuer. En marge de l’affaire policière – relativement classique en soi et sans grand-spectacle superfétatoire – c’est aussi et surtout à un tourist-tour des environs de Saint Malo que nous convient les auteurs. Le littoral rocailleux, les belles bâtisses fortifiées (Chausey, Saint Suliac, Paimpol, Dinan…), la météo pluvieuse, les activités de pêche artisanales économiquement malmenées… Stéphane Heurteau (au scénario) et Sébastien Corbet (au dessin) focalisent largement sur un mode de vie bretonnisant tendrement suranné. L’album n’est pas désagréable sur ce plan, bien que les investigations y gagneraient à bénéficier d’un chouya de rythme et de testostérone, sans gâcher le reste. Visuellement, Corbet montre de nouveau ses jolies dispositions semi-réalistes et son attachement aux personnages. Dommage que son dessin en reste au stade du rough crayonné, tantôt laissé brut, tantôt appliqué, sans qu’on en comprenne la logique artistique. Il manque une étape graphique et un brin de construction rythmique, pour permettre à Fanch Karadec de devenir une excellente série !