parution 21 avril 2010  éditeur Vents d'Ouest  Public ado / adulte  Thème Humour

Beauté fatale T2

Bronzage intensif

Toujours à la pointe de la technologie, l'institut Rabot propose une pléiade de nouveaux soins prodigués par des employés multi-compétents. Un second album, drôle, nous dévoilant plus en amont les personnalités de Phylis et ses collègues.


 Beauté fatale T2 : Bronzage intensif (0), bd chez Vents d'Ouest de Janssens, Ers, Cesano
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2010

L'histoire :

Une nouvelle cliente arrive aujourd'hui à «l'institut Rabot ». Elle souhaite visiter le centre de beauté afin de se faire une idée de la large gamme de soins proposés. Phylis, la jeune et jolie stagiaire débrouillarde, lui sert alors de guide à travers le cadre luxueux de l'institut. Elle lui apprend que désormais ce n'est plus Madame Rabot, la patronne, qui s'occupe de la fabrication des crèmes et des nouveautés, mais Céline, sa cousine. Cette dernière est d'ailleurs occupée à préparer un sérum anti-âge aux glandes d'écureuils. La visite continue à l'étage, où Phylis lui présente Audrey, la coach sportif qui aide un client à se muscler. Elle lui présente ensuite la masseuse, Irina, qui s'occupe des SPA, UV et appareil de massage. Enfin, elle l'emmène à la rencontre du patron et chirurgien esthétique de l'établissement, le docteur Rabot, en pleine opération. Alors qu'il pose un anneau gastrique, il explique à Phylis qu'il a encore égaré sa montre... La jeune femme a l'habitude et elle devine où elle se trouve : dans le corps de la patiente. La jeune stagiaire la récupère à l'aide d'une pince, mais pour la nouvelle cliente, c'en est trop : elle s'enfuit en courant. La proposition de Phylis de lui faire une réduction de 10% si elle paye en liquide ne la fait pas changer d'avis. Pendant ce temps, la patronne propose à un homme au bout du rouleau, le nouveau soin « spécial crise », un soin très bon marché qui consiste à donner des tapes dans le dos afin de remonter le moral...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec cette série, Jean-Louis Janssens (Planet Ranger, Zarla, Karma...), traite d'un sujet à la mode : la plastique du corps. De manière humoristique, via des gags en général d'une page, le scénariste dénonce les dérives liées à l'obsession de soi et de son physique. Entre les instituts de beauté qui proposent des soins à des prix exorbitants, les chirurgiens commettant de grosses bourdes lors des opérations esthétiques ou encore les patients-clients obnubilés par leur apparence, qui enchaînent les transformations physiques quitte à perdre leur propre personnalité, rien ne manque à travers ces gags majoritairement drôle et de bonne qualité. Qui plus est, afin d'éviter de tourner en rond, l'auteur creuse la personnalité des employés, Phylis en tête (son petit ami , la sexualité d'Irina, l'infidélité du couple Rabot...). Dès lors, cet album se révèle un ton au dessus du précédent. Certains gags vraiment excellents feront s'esclaffer les lecteurs (La fille qui rêve de devenir mannequin, l'homme qui attend que sa femme sorte de la salle d'opération...). Les dessins, toujours signés Benoît Ers (Les démons d'Alexia) sont toujours agréable et fluides et aident grandement à l'efficacité des histoires. Un album qui, au delà du rire, fait également réfléchir sur les risques et les dérives de l'apparence...

voir la fiche officielle ISBN 9782749305455