parution 16 juin 2010  éditeur Vents d'Ouest  Public ado / adulte  Thème Esotérique

Chambres noires T1

Esprit es-tu là ?

Si seulement il n'y avait que ce fantôme apparu mystérieusement sur un cliché... Mais les jumeaux ont disparu ! On enquête chez les Pénouquet. Un début de série très prometteur à l'univers atypique et au dessin raffiné.


 Chambres noires T1 : Esprit es-tu là ? (0), bd chez Vents d'Ouest de Bleys, Dumont
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2010

L'histoire :

Paris 1867… Un médecin fait diligence vers une maison close : une des pensionnaires est sur le point d’accoucher. Le geste sûr, le bon docteur met au monde deux ravissants jumeaux, avant de quitter l’endroit sans demander son reste. Deux hommes en noir ont assisté à l’événement et contre une bourse pleine, remise à la patronne, ils emmènent la mère et ses enfants. Pourquoi ? Mystère… Toujours est-il qu’un peu plus tard, en rase campagne, s’apercevant que la mère a échangé les nouveaux nés contre des vases, ils mettent accidentellement fin à ses jours. Neuf ans ont passé et la demeure des Pénouquet, comme à son habitude, fourmille de bon matin. Ninon, l’ainée, s’occupe d’un couple de clients, qu’elle invite pour une séance de spiritisme. Il s’agit de discuter avec les fistons, morts à la guerre. Peu inspirée, Ninon préfère broder et propose que son frère leur offre un cliché en compagnie des disparus. L’escroquerie est rodée : un savant trucage permet d’incruster, au tirage, les photos de deux faux fantômes grimés en soldats. L’entreprise tourne rond : les photos et séance de spiritisme rapportent bien plus que les portraits peints par le chef de famille, Samsom Pénouquet. Et tant mieux, car elle est bien grande cette famille et il ne faudrait pas qu’un grain de sable vienne perturber l’équilibre de la maisonnée. Pourtant, il y a un petit peu de ça lorsque, sur le cliché qu’on s’apprête à vendre, apparait la photo d’un vrai fantôme. Pire : les deux jumeaux disparaissent mystérieusement. Peut-être bien que les deux événements sont liés ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Attention ! Il s’agit ici d’une simple mise en bouche, assumant installation du décor, présentation des personnages et saupoudrant l’intrigue par pincées, juste ce qu’il faut pour nous faire languir. Passée cette simple exposition, vous risqueriez bien, si ces 2 presque nouveaux venus dans le 9e art tiennent leurs promesses, de vous retrouver nez à nez avec une pépite de la BD. En attendant, contentons-nous de découvrir une famille étonnante, que ne renieraient ni Tim Burton, ni Guillaume Bianco, ni les autres magiciens du récit à douce coloration horrifique : du fantôme, de l’excentricité, du loufoque, du burlesque à foison. Néanmoins, loin de se contenter de dérouler cet univers atypique (impeccablement serti dans un Paris fin XIXe), le scénario se pique d’une intrigue distillée avec suffisamment de mystère pour que l’accroche soit assurée. L’énigme est servie par un fantôme, un enlèvement, des hommes vêtus de noirs aux mines inquiétantes (une société secrète ?), des magouilles nocturnes au diapason de nos frissons. Alternant suspens et déclinaison de cet univers foisonnant de personnages haut en couleurs, Olivier Bleys donne beaucoup de rythme à son récit (au risque parfois de nous donner un peu le tournis). L’ensemble est agréablement cimenté par des effets fantastiques, une bonne dose d’humour et des dialogues claquants, savoureux, qui viennent contrebalancer la noirceur latente du propos. Reste à savoir où tout cela nous mènera pour effectuer la courbette méritée. En attendant, régalons-nous de ce dessin impeccablement adapté à l’univers en question. Un graphisme qui, lui aussi, happe l’œil à travers des peintures capables de jouer toute la gamme des émotions. Un trait, sans nul doute, à la hauteur des meilleures pointures de la « nouvelle génération ». Une série à suivre, en tous cas, avec un très grand intérêt.

voir la fiche officielle ISBN 9782749305639