parution 01 mars 2005  éditeur Vents d'Ouest  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Policier

Ecarlate T1

Fun house

Dans un monde futuriste socialement et esthétiquement sordide, deux justiciers défendent la veuve et l'orphelin. Sans grande originalité mais plaisant à découvrir.


 Ecarlate T1 : Fun house (0), bd chez Vents d'Ouest de Omond, Röce
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2005

L'histoire :

Sparte, une sorte de molosse plutôt affreux mais fort sympathique, a été chassé de sa planète pour des raisons obscures. Il se retrouve donc sur Athénée, la cité planète au système social assez basique. D’un coté, des citoyens forment la part de la société libre et affranchie. De l’autre, les clones et les métèques, des moins que rien, esclaves des citoyens qui ont sur eux droit de vie ou de mort. Sparte s’y fait rapidement engager comme manœuvre. Un soir, dans un bar, il aperçoit une fille à la peau écarlate qui le fascine. Alors que celle-ci s’en va subitement, il décide de la suivre. « Ecarlate », puisque c’est son nom, se pose en justicière, au service des faibles. Elle intervient dans une bagarre où des citoyens s’en prennent à un clone bien mal en point. Au moment où un des agresseurs réussit à lui porter un coup, Sparte, spectateur de la scène complètement fasciné, se transforme alors en monstre griffu vraiment très très énervé !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Vous l’avez compris, Eric Omond, au scénario, n’a pas cherché bien loin son inspiration pour le personnage de Sparte. Il s’agit bien sur d’un mélange, version rouge et imberbe, entre Hulk et le Trolls de Troy, deux personnages dont il vaut mieux être l’ami. Heureusement, le scénariste ne s’arrête pas à cela. Il transporte Sparte dans un monde futuriste qui tire son charme de ses immondices et lui adjoint une belle co-héroïne au grand cœur. Le ton de la narration surprend un peu au premier abord, lorsqu’on lit les pensées gentilles de la grosse brute bien moche. Mais cela fait aussi l’intérêt d’Ecarlate qui prend donc le contre-pied de ce que l’on attendait : à physique de bourrin, comportement de bourrin. Le graphisme de Röcé réussit à créer une ambiance sordide, où se débat un monde bien défraîchi. Pour nous soulager de cette ambiance crasseuse, le personnage principal féminin et ses traits purs, comme l’atteste la couverture, apporte un peu de beauté en ce lieu. Espérons qu’Eric Omond saura faire évoluer ses personnages et nous expliquera, par exemple, d’où vient la malade de Sparte, ou encore, d’où Ecarlate tire ses pouvoirs…

voir la fiche officielle ISBN 9782749301563