parution 20 février 2019  éditeur Warum  Public ado / adulte  Thème Roman graphique

Rendez-vous à Moscou

De 1993 à nos jours, l’itinéraire d’un jeune artiste bien forcé de vieillir dans un pays en complète mutation. La Russie, terrain de jeu parfait pour un adolescent « normal »… un one shot déjanté et plein de couleurs.


Rendez-vous à Moscou, bd chez Warum de Potapov
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Warum édition 2019

L'histoire :

En 1993, les amis de Max savent tous ce qu’ils veulent faire. Bien sûr, certains veulent devenir millionnaires et embrasser des tas de filles. Homme politique, dentiste, champion de basket, ou de boxe, vétérinaire, coiffeuse ou majore de l’école. Max est atterré : lui seul ne sait pas ! Titillé par les hormones, il dessine des femmes nues, ses amies, qu’il imagine. Il n’a pas beaucoup de succès, il est rejeté par ces jeunes femmes dont il se sent si différent. Finalement, alors que Boris Eltsine envoie les chars à Moscou pour régler la crise constitutionnelle, Max est invité à une soirée où il doit inviter une fille à danser. Même s’il ne sait pas le faire, ça se passe plutôt bien avec la jolie rousse. Problème : à la sortie, toute la racaille du quartier le menace si jamais il la revoit. Ses amours sont contrariées…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quand on se retourne et qu’on regarde un peu dans le rétroviseur, l’évolution vécue par la Russie est hallucinante. Il y a moins de trente ans, c’était un empire confédéré soviétique. Le couple Gorbatchev - Eltsine l’a ouverte au monde, et Poutine l’a privatisée. Ces trente ans, Konstantin Potapov nous propose de les vivre par le biais d’un double, Max, dans une auto-fiction ou une semi-autobiographie. Il nous livre un portrait de la Russie, changeant, au travers de grands évènements politiques : 93 et la crise institutionnelle, les élections de 96 et de 2012, la crise économique de 98… A chaque époque, son double Max vit sa propre vie, une vie de jeune homme normal, un peu rêveur, beaucoup artiste, qui subit les changements politiques comme tout un chacun. Le discours est libre, un peu fou, comme le sénat qui se barre en déliquescence à la manière d’une montre de Dali. Puisqu’on parle de peinture, Potapov nous livre un expressionnisme plein de mouvement, au crayon gras et à la peinture, qui renvoie aux études de Picasso, mais aussi à ses monochromies (ses bleus sont magnifiques) et, plus précisément dans son art, aux travaux de Brecht Evens (les Noceurs, Les Rigoles). C’est plein de vie, dynamique, complètement fou. Usant pour le néophyte, passionnant pour l’esthète. A l’arrivée, c’est un OVNI, inclassable.

voir la fiche officielle ISBN 9782365353335