parution 11 octobre 2019  éditeur Zéphyr  Public ado / adulte  Thème Guerre

Air America T2

L'offensive du têt

Destins croisés de deux pilotes sur le front de la guerre du Vietnam. Tandis que Bob se repentit et vire pacifiste, Peter sombre dans la folie meurtrière, tout en œuvrant pour des trafiquants de drogue. C’est moche, la guerre.


 Air America T2 : L'offensive du têt (0), bd chez Zéphyr de Buendia, Wallace, Lepelletier
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Zéphyr édition 2019

L'histoire :

1968, durant la guerre du Vietnam. Anciennement collègues au sein de l’US Air Force, les pilotes Bob Janssen et Peter Hopper ont suivi des destins divergents. Ecœuré par le massacre des civils, Peter a démissionné et s’est mis en couple avec une laotienne dans un village perdu de la jungle. Pour éviter de sombrer totalement dans l’alcoolisme, il a un repris le manche à balais à bord d’un coucou rafistolé. Il subsiste comme il peut en effectuant des petites missions privées, notamment pour de sulfureux trafiquants qui ont baptisé leur entreprise « Air America ». Bob est lui resté un fidèle patriote engagé sur le front de la guerre…. jusqu’à ce qu’il rencontre la journaliste « gauchiste » Hélène Burnsley. Cette dernière fait des reportages qui nourrissent les manifestations pacifiques au pays. Elle veut dénoncer les aberrations inhumaines de cette guerre qui s’enlise en n’apportant que le malheur aux populations locales et aux soldats engagés. Elle publie entre autre la photo d’un officier qui se pique à l’héroïne, en pleine dépression. Au départ critique envers l’idéologie véhiculée par Hélène, Bob finit par se ranger à ses idées et… par en tomber amoureux. De fait, lors de ses missions, Bob ne parvient plus à appuyer sur le bouton qui lâche le napalm. Aux yeux de ses confrères pilotes, il passe désormais pour un traitre à la nation…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les destins croisés des pilotes Bob et Peter engagés sur le front de la dégueulasse guerre du Vietnam sont de vieux classiques du genre. Au cinéma, Rambo, Apocalypse now, Platoon, Full metal Jacket, Voyage au bout de l’enfer et jusque Forrest Gump ont largement insisté sur la culpabilité aliénante des soldats engagés pour réduire en bouillis des indigènes particulièrement résistants. On ne voit pas bien ce que le scénario très manichéen de Patrice Buendia et Wallace apporte de plus dans le fond… On suit néanmoins avec intérêt le parcours de Bob, pilote repenti qui se mut en pacifiste au contact d’une journaliste « gauchiste ». On mesure le poids de sa double culpabilité : son refus de perpétrer des massacres se fait au profit d’un sentiment de traîtrise envers ses pairs, envers un corps militaire qui fondait jusqu’alors sa raison d’être. Peter quant à lui sombre dans la folie morbide, façon colonel Kurtz, mais de manière un peu artificielle, ce qui n’apporte guère d’eau à la rizière. Les salopards trafiquants d’Air America passent dès lors au second plan, derrière ces questions, bien qu’ils fondent le titre de ce diptyque désormais terminé. Julien Lepelletier montre quant à lui une belle technique pour le dessin sur tablette graphique, qui a tout de même tendance à être moins fignolée dans ce tome 2. Cela ne serait pas trop préjudiciable si le découpage et la mise en scène ne manquaient pas cruellement d’équilibre. De nombreuses règles de fluidité du 9ème art sont bafouées et cela nuit à l’immersion et au souffle épique de ces aventures guerrières.

voir la fiche officielle ISBN 9782361182274